Réouvertures: le gouvernement veut maintenir le couvre-feu mais le décaler progressivement – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Un déconfinement progressif du pays devrait s’amorcer mi-mai. Certains établissements accueillant du public pourraient alors rouvrir leurs portes, mais l’exécutif exclut un abandon strict du couvre-feu.

À peine les chiffre de l’épidémie commencent-ils à stagner, que le gouvernement pense à l’après-confinement. Et si certains établissements accueillant du public pourraient rouvrir leurs portes dès la mi-mai, le couvre-feu à 19 heures, imposé sur tout le territoire depuis mi-mars, devrait lui être maintenu au-delà du 3 mai.

En effet, le gouvernement ne souhaite pas abandonner le couvre-feu de sitôt. “On ne touchera pas au couvre-feu!”, a déclaré une source proche de l’exécutif ce mercredi. En revanche, l’attestation en journée devrait disparaître, puisque le gouvernement envisage de lever les restrictions de déplacement.

Un couvre-feu repoussé progressivement

Selon nos informations, le couvre-feu ne sera donc pas levé tout de suite, mais il s’agira dans les prochaines semaines, et en fonction de l’évolution de la situation, de le repousser, progressivement. L’exécutif envisagerait par exemple de coupler une éventuelle réouverture des terrasses et des lieux culturels mi-mai à un couvre-feu plus tardif, par exemple à 21 heures dans un premier temps.

Au sein de l’exécutif, on insiste sur le fait que le couvre-feu est la mesure la plus efficace pour lutter contre l’épidémie et faire baisser les chiffres, davantage encore que la règle des 10 km de restriction.

Emmanuel Macron, qui avait tracé ce calendrier fin mars, devrait annoncer lui-même les modalités de réouverture d’ici la première semaine de mai. En attendant, Jean Castex devrait donner de premières indications ce jeudi, lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement, fixée à 18 heures.

Apolline de Malherbe et Jeanne Bulant

Leave a Reply

%d bloggers like this: