Réouverture des commerces : Olivier Véran laisse planer le doute avant Noël – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

A quelques semaines de Noël, les commerces dits « non-essentiels » pourront-ils rouvrir malgré le confinement? « Je n’ai pas d’éléments qui permettent de penser que nous pourrions les rouvrir le 27 » novembre, a indiqué le ministre de la Santé, sur BFMTV ce mardi.

Ces derniers jours, les appels se sont multipliés pour une réouverture des commerces dits « non-essentiels » dès le 27 novembre, date du « Black Friday », pour permettre aux Français de réaliser leurs achats de Noël.

Évoquant la demande de l’association de fédérations de commerçants Conseil du Commerce de France (CDCF) de rouvrir dans dix jours, le ministre a précisé : « Je souhaite que les commerces puissent rouvrir le plus tôt possible […] dans des conditions sanitaires qui permettent d’assurer la sécurité des Français […] au moment où nous aurons déjà suffisamment fait baisser la pression épidémique pour être sûrs que nous ne serions pas obligés de les refermer en catastrophe ».

Le ministre de la Santé s’est aussi montré très prudent concernant les fêtes de fin d’année. « Ce que nous voulons c’est de permettre évidemment aux Français de passer des fêtes de Noël, du Nouvel An, des vacances […] en famille », mais « je ne peux pas vous donner de date de fin du confinement », a-t-il déclaré.

Entre novembre et décembre, le secteur du jouet réalise 48 % de ses ventes annuelles, selon une étude publiée par le cabinet NPD groupe le 9 novembre. Si les magasins spécialisés et les rayons jouets des grandes surfaces restent fermés au cours de cette période, le secteur subira « un manque à gagner de 770 millions d’euros », avait estimé le groupe dans un communiqué.

« Aujourd’hui, l’objectif c’est le 1er décembre »

Egalement interrogé au sujet des demandes pressantes de commerçants ce mardi sur France 2, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a indiqué que « la décision sera prise courant de la semaine prochaine ».

« Aujourd’hui l’objectif c’est le 1er décembre mais évidemment s’il y a de très bonnes nouvelles, que la situation continue de s’accélérer de manière positive, évidemment on fera au mieux pour que les commerçants puissent travailler. Notre souhait c’est que les commerçants puissent rouvrir le plus rapidement possible », a-t-il dit.

VIDÉO. Confinement : un possible allègement des mesures « à compter du 1er décembre », espère Castex

Quant aux restaurateurs, le gouvernement leur donnera « des perspectives au début du mois de décembre », mais il n’y a pour l’instant « pas de décision prise sur le calendrier », a indiqué Gabriel Attal.

Le porte-parole a rappelé que les commerçants pouvaient en attendant bénéficier d’ une aide jusqu’à 10 000 euros pour compenser la perte de chiffre d’affaires en novembre, qu’ils pourront la demander « tout début décembre » et se la verront versée « dans les jours qui suivent ».

Leave a Reply

%d bloggers like this: