Rentrée 2021 : «89% des professeurs en passe d’avoir un schéma vaccinal complet», annonce Jean-Michel Blanquer – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

«La situation n’est pas la même qu’auparavant ; nous avons l’atout du vaccin», a souligné jeudi le ministre de l’Éducation nationale lors de sa traditionnelle conférence de presse de rentrée.

Ce jeudi 26 août, malgré une météo mitigée, la cinquième et dernière conférence de presse de rentrée du quinquennat de Jean-Michel Blanquer s’est tenue… dans le jardin du ministère de l’Éducation nationale. Une nouvelle rentrée scolaire en temps de Covid, après celle de l’année dernière, alors que le variant Delta suscite toutes les inquiétudes.

«Nous sommes en période de crise» et ce, «depuis 18 mois», a rappelé le ministre, qui s’est cependant félicité d’avoir «maintenu l’école ouverte au maximum». Réaffirmant son choix d’un protocole de niveau 2 (sur 4), il a déclaré qu’il «ne s’interdisait pas de faire évoluer ce niveau en fonction des circonstances, soit au niveau global, soit dans tel ou tel territoire».

Jean-Michel Blanquer a par ailleurs souligné qu’«il n’y avait aucune raison de reporter la rentrée» en métropole, alors que les élèves antillais et certains élèves guyanais ne reprendront finalement les cours que le 13 septembre. «Le report de la rentrée est une mesure qu’il ne faut prendre que dans des cas extrêmes», a-t-il insisté.

L’homme politique a également rappelé l’importance des gestes barrières, de la stratégie «tester-alerter-protéger» et de la vaccination des élèves de plus de 12 ans comme des personnels. «Nous avons demandé à Ipsos un sondage pour savoir où en sont les professeurs» en matière de vaccination, a -t-il ajouté. «78% des professeurs ont terminé leur schéma vaccinal. 11% vont recevoir une deuxième injection. Ce sont donc 89% des professeurs qui sont en passe d’avoir un schéma vaccinal complet.»

Lancement d’une campagne sur la laïcité

Au-delà des aspects sanitaires, auxquels il n’a consacré qu’un temps limité, le ministre a profité de cette traditionnelle conférence de presse pour évoquer les deux grands objectifs de sa politique, qui sont selon lui les «deux faces d’une même réalité» : l’«élévation du niveau général» et la «justice sociale».

Jean-Michel Blanquer est longuement revenu sur ses réalisations au cours des quatre dernières années : instruction obligatoire à partir de trois ans, dédoublement des classes de CP et CE1 en zone prioritaire, politique des évaluations nationales, dispositif «Devoirs faits» au collège, réforme du lycée général et technologique ainsi que du lycée professionnel…

Nathalie Elimas, secrétaire d’État chargée de l’Éducation prioritaire, Roxana Maracineanu, ministre déléguée aux Sports, et Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, se sont également successivement exprimées sur leurs réalisations et leurs objectifs. Une campagne portant sur la laïcité sera d’ailleurs lancée d’ici quelques jours.

Leave a Reply

%d bloggers like this: