Régionales: les dessous du pacte Macron-Muselier en Paca – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

RÉCIT – L’accord pour les régionales entre LREM et le candidat jusqu’ici soutenu par LR préfigure une nouvelle étape de la recomposition, veulent croire les macronistes.

Faire redescendre la pression. Calmer le jeu. Essayer de garder le soutien des Républicains… Lundi, Renaud Muselier a fait un geste d’apaisement envers sa famille politique. «Il n’y a pas d’accord d’appareil, il n’y a pas de fusion de listes», a expliqué le président sortant de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur au cours d’une conférence de presse en plein air.

Après l’annonce par Jean Castex, dans Le Journal du dimanche, d’un retrait de la liste En marche! au profit du président sortant Renaud Muselier, la droite avait crié au «coup de poignard» et dénoncé «de petites manœuvres électorales» associant «la peur des uns» au «cynisme des autres». Devant une avalanche de critiques, Renaud Muselier, entouré de Christian Estrosi, a donc tenu à mettre les choses au point. «Pour la composition de la liste qui n’est pas faite, je donnerai la priorité aux candidats qui s’engagent à se consacrer de toute leur force à des enjeux locaux et non nationaux, ce qui exclut les détenteurs de mandats nationaux

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 92% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ? Connectez-vous

Leave a Reply

%d bloggers like this: