Regardez les images de l’arrestation du livreur à Paris, mort par “asphyxie avec fracture du larynx” selon les informations données par le Parquet cet après-midi – Vidéo – Le Blog de Jean-Marc Morandini

Spread the love
  • Yum

Le procureur de la République de Paris annonce cet après-midi qu’une enquête a été ouverte vendredi pour déterminer les causes des blessures de Cédric Chouviat, décédé à la suite de son interpellation quai Branly à Paris. 

Et d’indiquer que les premiers éléments dans l’enquête font état d’une “manifestation asphyxique avec fracture du larynx”.

Le parquet indique également que les investigations sur la mort de Cédric Chouviat se poursuivent désormais dans le cadre d’une information judiciaire ouverte aujourd’hui pour “homicide involontaire”.

Les avocats de sa famille dénoncent ce mardi une bavure policière causée par des techniques d’interpellation dangereuses et disproportionnées en s’appuyant sur des vidéos et des témoignages qu’ils ont recueillis. Selon une première vidéo diffusée mardi lors d’une conférence de presse, Cédric Chouviat apparaît casqué en train de tourner nerveusement autour des policiers en les filmant. Une autre vidéo le montre ensuite au sol à plat ventre, toujours casqué, se débattant sous le poids de trois policiers qui tentent de le maîtriser.

Les images ne montrent pas le moment où ils tombent au sol mais deux témoins indiquent qu’il a subi une clé d’étranglement, a déclaré Me Arié Alimi, un des avocats de la famille de ce père de cinq enfants. Il ne s’agit pas d’un malaise cardiaque spontané mais il est lié à une hypoxie, une privation d’oxygène, a ajouté l’avocat, pointant la possible responsabilité de ce placage ventral, une technique d’interpellation régulièrement décriée. Il n’avait strictement aucun problème cardiaque, il faisait seulement un peu d’hypertension, a précisé Me Alimi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *