Record de chaleur au Canada : un village entier réduit en cendres – Trust My Science

Spread the love
  • Yum

Depuis quelques semaines, le Canada fait face à des records de températures dévastateurs. Le pire vient de se produire à Lytton, un petit village d’environ 250 habitants, réduit en cendres en l’espace de quelques minutes après avoir enregistré la température la plus élevée de tout le pays — 49,6 degrés Celsius.

Selon des sources locales, 90% du village de Lytton est perdu à jamais… « Il ne restera pas grand-chose de Lytton », a déclaré Jan Polderman, maire du village, à la BBC. « Il y avait du feu partout ». « En l’espace d’environ 15 minutes, tout le village a été englouti par les flammes », ajoute-t-il.

Depuis quelques semaines, une grande partie de la côte ouest connaît des températures record, en grande partie dues au changement climatique. Selon les experts, ces événements ne sont qu’un signe terrifiant de ce qui est encore à venir… En effet, plus d’une centaine de feux de forêt ont lieu en ce moment dans la province canadienne. 47 d’entre eux ont démarré au cours des deux derniers jours seulement.

L’humain comme principal responsable ?

Les chercheurs affirment que d’ici quelques jours, ils seront en mesure de déterminer dans quelle mesure le réchauffement dû à l’activité humaine a contribué aux températures extrêmes observées en Colombie-Britannique. Un élément de preuve intéressant est le manque de répit qu’apporte la nuit (les températures récentes à minuit en Colombie-Britannique ont été de 2 °C plus élevées que la normale diurne en été).

Selon eux, cette combinaison de chaleur diurne et nocturne est très dangereuse pour la santé. Une étude publiée l’année dernière indique que ces événements composés sont étroitement liés aux émissions de gaz à effet de serre. La variabilité naturelle et des facteurs locaux tels que les brises de mer peuvent accroître ou limiter les effets de la chaleur extrême.

La Colombie-Britannique a enregistré 486 décès en seulement cinq jours, contre une moyenne de seulement 165 sur une période comparable, selon la BBC. Les autorités pensent que la chaleur a joué un rôle dans le décès de 65 personnes à Vancouver depuis vendredi dernier.

lytton avant apres incendie canada
La rue principale du village de Lytton, avant et après l’incendie. © Chilliwack Fire Department

Une situation toujours plus alarmante

Heureusement, les résidents de Lytton ont pu fuir avant que les flammes ne s’emparent du village. « Les gens se sont contentés d’attraper leurs animaux, de prendre leurs clés, de monter dans leur voiture et de fuir », a déclaré Polderman.

En raison de la chaleur extrême, 710 117 éclairs se sont formés au-dessus de la Colombie-Britannique et de certaines parties de la province voisine de l’Alberta. Une situation très alarmante selon les experts, car la région est déjà sujette aux incendies. « Je fais attention à mes mots », a déclaré à Gizmodo Daniel Swain, un climatologue de l’université de Californie. « Je soupçonne que cela va empirer, et c’est déjà très mauvais ».

D’une manière générale, les chercheurs affirment que le changement climatique a probablement joué un rôle important dans cette vague de chaleur. « Le changement climatique est sans aucun doute l’un des moteurs de l’intensité de cette vague de chaleur au Canada, mais ce n’est pas le seul, et il reste encore beaucoup à faire pour déterminer l’ampleur de son impact », a déclaré à la BBC Friederike Otto, de l’université d’Oxford.

Leave a Reply

%d bloggers like this: