Le prolifique éditeur allemand continue de faire évoluer ses logiciels et offre une nouvelle interface et des fonctions inédites à Reaktor en version 6.3.La mise à jour apporte une refonte majeure de l’infrastructure Blocks en la scindant en deux catégories distinctes, Blocks Base et Blocks Primes. Ces derniers ne seront plus limités aux productions de Native Instruments et s’ouvrent aux éditeurs tiers de renom comme Michael Hetrick, Genki Instruments, Holonic Systems, Toybox et ACL, qui ont d’ores et déjà fourni plus de 200 modules.

L’ergonomie de l’interface utilisateur a également été repensée pour une lecture plus simple, ainsi les câbles de patch qui se branchent directement sur les panneaux adoptent désormais un pratique code couleur. La mise à jour se fera automatiquement en passant par Native Access pour les possesseurs d’une licence Reaktor (199 euros), ou les utilisateurs de Reaktor 6 Player (gratuit).

Reaktor 6 nécessite un Mac 64 bit avec 4 Go de RAM et macOS 10.12 minimum. Le logiciel est utilisable en mode stand-clone, et pourra également être appelé dans votre DAW de prédilection aux formats VST, Audio Unit et AAX.

Native Instruments