Depuis que les radars sont hors service, les excès de vitesse explosent.

Une hausse de 30 % des excès de vitesse a en effet été constatée en décembre 2018, révèle RTL. Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, a expliqué à la radio ce mercredi matin : “C’est une augmentation de près de 30 % qui n’ont pas donné lieu à contravention parce que les radars étaient voilés et que le cliché n’était pas exploitable. On voit bien que tout le monde accélère et cela va se payer en morts. Il faut vraiment que cela cesse”.