Rachat d’Ingenico : ça se complique pour Worldline

Spread the love
  • Yum

Rachat d'Ingenico : ça se complique pour Worldline

Les autorités européennes de la concurrence s’inquiètent du rapprochement annoncé en février dernier entre Worldline et Ingenico ,mentionne Reuters. Worldline a lancé une offre à 7,8 milliards d’euros pour acquérir Ingenico pour créer un leader européen des paiements électroniques. Un secteur en plein essor qui connaît aussi un mouvement de consolidation outre-Atlantique.

Si l’opération est conclue, le nouvel ensemble deviendra le quatrième acteur mondial des paiements, enregistrant un chiffre d’affaires pro forma 2019 de 5,3 milliards d’euros, dont environ 2,5 milliards d’euros dans les paiements et services transactionnels, et totalisant un excédent brut opérationnel de 1,2 milliard d’euros sur l’exercice.

publicité

Les autorités européennes doivent rendre leur décision le 16 septembre

Les directions des deux groupes ont indiqué que l’opération devrait déboucher sur des synergies « importantes d’environ 250 millions d’euros en rythme annuel en 2024 ». A noter qu’à l’issue de l’opération, les anciens actionnaires de Worldline, parmi lesquels figure Atos, détiendraient environ 65 % du nouveau groupe, tandis que ceux d’Ingenico en détiendraient environ 35 %.

Les autorités européennes doivent rendre leur décision sur l’autorisation de l’opération le 16 septembre. Si Worldline ne parvient pas à répondre à ses inquiétudes et ne propose pas de concessions, la Commission européenne ouvrira une enquête approfondie sur le projet d’acquisition d’Ingenico à l’issue de son examen préliminaire, mentionne l’agence de presse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *