Quotidien : une coupure de son pendant l’interview de Mila interpelle les internautes – Télé Loisirs.fr

Spread the love
  • Yum

Quotidien recevait Mila, ce lundi 3 février. Cette adolescente a créé la polémique en tenant des propos très violents contre l’Islam dans une story Instagram. Depuis, elle a été menacée de meurtre et de viol sur les réseaux sociaux. Des personnalités politiques, à l’image de Ségolène Royal, Nicole Belloubet, la ministre de la justice, ou Jean-Michel Blanquer se sont exprimés sur ce qui est devenu aujourd’hui l’Affaire Mila et un débat sur le droit au blasphème.

Une apparition à visage découvert

La jeune femme a accepté de faire une seule télévision pour s’expliquer et elle a choisi le plateau de Yann Barthès pour cela. “Derrière l’affaire Mila, il y a Mila. Elle prend la parole pour la première fois”, l’a présentée succinctement l’animateur. L’adolescente est notamment revenue sur les circonstances de cette affaire et sur les motifs de cette prise de parole. “Je me suis dit qu’il fallait vraiment que je m’exprime, que je prenne la parole par rapport à tout ça, quitte à le faire même une fois justement c’est mon choix et il fallait que je montre aussi une image différente de la fille que tout le monde a vue sur cette vidéo, qui est devenue virale”, s’est expliquée la jeune femme de 16 ans. L’animateur lui a demandé si elle regrettait “les mots durs” et “insultants” qu’elle avait employés à l’égard d’une religion. “Il y a deux choses que je regrette dans cette histoire, c’est de l’avoir dit d’abord sur les réseaux sociaux parce que je n’avais pas mesuré l’ampleur que ça pourrait prendre et c’est de l’avoir dit d’une manière aussi vulgaire parce que j’aurais pu argumenter”, lui a-t-elle répondu. Mila a également signalé que sa vie était “en pause” depuis le 18 janvier, date de la mise en ligne de sa vidéo. Elle est aujourd’hui déscolarisée parce qu’elle n’était plus en sécurité dans son établissement et ne sort plus de son domicile.

Un bug de son inexpliqué

Au moment où Yann Barthès évoquait avec la jeune femme le nombre de vues de sa story qui a déclenché la polémique, le son de l’émission a subitement coupé pour reprendre quelques dizaines de secondes plus tard. Si beaucoup ont d’abord pensé que leur box ou leur télévision étaient en cause, ils ont vite compris qu’il s’agissait en fait d’un bug technique de TMC et qu’il était général. Une interruption que certains internautes, déjà divisés sur l’opportunité d’inviter la jeune femme dans l’émission, n’ont pas comprise. Certains y ont même vu un grand complot et soupçonné que le son avait été coupé à cause… d’un nouveau dérapage de Mila ! Sauf que comme leur ont rappelé de nombreux internautes, l’émission est diffusée avec un léger différé. L’animateur en dira peut-être plus demain sur ce bug technique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *