Quotidien : le témoignage déchirant d’une femme handicapée “humiliée” à l’aéroport d’Ajaccio – Closer France

Spread the love
  • Yum

Ce mercredi 7 septembre, Emmanuel Macron se trouvait à Ajaccio. Le Président y a rencontré une femme en fauteuil roulant qui a livré un touchant témoignage, rapporté par les caméras de “Quotidien”.

Pour la troisième fois depuis le début de son quinquennat, Emmanuel Macron se trouve en Corse. Le président de la République est arrivé mercredi 7 septembre en fin de journée. Aussitôt, il s’est plongé dans un bain de foule et est allé à la rencontre de nombreux Français, visiblement ravi de faire sa connaissance. Les journalistes de Quotidien, présents sur place, ont notamment filmé le témoignage très touchant et émouvant d’une femme, en fauteuil roulant. “Ce témoignage va vous faire réagir et vous bouleverser comme il nous a bouleversés toute la journée. Écoutez ce que dit cette femme face au Président, ce témoignage doit tous nous interpeller“, a déclaré Yann Barthès, avant de lancer la vidéo du témoignage.

C’est dur, j’ai une sclérose en plaques“, a commencé par expliquer la femme, face au Président. Puis, elle a raconté une humiliation qu’elle a subie quelques jours auparavant, lors d’un vol Nantes-Ajaccio : “J’étais toute seule hier. Je suis arrivée en avion, et il n’y avait rien pour descendre. Ce sont les pompiers qui m’ont descendue.” La femme en question qui souffre d’une sclérose en plaques depuis une trentaine d’années, a été “traumatisée“. “Je ne pensais pas vivre ça, parce que j’ai pris plusieurs fois l’avion, et ça s’était bien passé“, a-t-elle poursuivi en expliquant qu’habituellement les aéroports sont équipés de rampes. Une fois sur place, les pompiers ont mis 35 minutes à la faire descendre de l’avion. “J’ai gardé mon sang-froid, et je me suis dit : ‘Comment ils vont faire ?’“, a-t-elle ajouté, toujours face à Emmanuel Macron.

Un témoignage bouleversant

Ne pouvant plus retenir son émotion, la principale concernée a explosé en larmes face au Président. “Mais non n’y pensez pas, n’y pensez plus là vraiment“, a répondu Emmanuel Macron, en lui adressant un geste de tendresse. Des sanglots dans la voix, la femme a ajouté : “C’est dur d’être handicapée, c’est dur. Parce que j’aime les vacances, et je ne pensais pas vivre ça. Je ne souhaite à personne d’être dans un fauteuil roulant, je ne le souhaite à personne !” Pour conclure leur discussion, Emmanuel Macron a une fois de plus envoyé tout son courage à son interlocutrice. “Ah j’ai été courageuse oui, je n’ai pas perdu mon sang-froid. Ils m’ont bien rassurée les pompiers, ils sont très bien les pompiers de l’aéroport d’ici”, a-t-elle conclu en remerciant Emmanuel Macron, avant qu’il ne parte.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *