Qui est Amandine Petit, élue Miss France 2021? – BFMTV

Spread the love
  • Yum

La jeune femme de 23 ans, qui représentait la Normandie, s’est imposée samedi soir face à Miss Provence.

La vie d’Amandine Petit a changé samedi soir. Face à plus de 8 millions de téléspectateurs, la jeune femme de 23 ans a été élue Miss France 2021, durant une cérémonie au Grand Carrousel du Puy-du-Fou (Vendée) retransmise en direct sur TF1. Elle succède à Clémence Botino, Miss Guadeloupe 2019 et Miss France 2020.

Cette blonde aux yeux bleus, qui représentait la Normandie, s’est imposée face à April Benayoum, Miss Provence, qui termine première dauphine. Lara Gautier, Miss Côte d’Azur, ferme le podium. Comme chaque année, la soirée était présentée par Jean-Pierre Foucault, sous la supervision de la directrice de la société Miss France Sylvie Tellier.

“Rester simple et naturelle”

Lors de la conférence de presse qui s’est tenue quelques minutes après l’élection, Amandine Petit est revenue sur son sacre, et notamment sur les quelques secondes qui l’ont précédé:

Je ne vais pas vous mentir, j’avais extrêmement mal aux pieds”, a plaisanté celle qui se décrit comme bavarde et authentique. “Lorsqu’on s’est retrouvées face à face, j’ai dit à Miss Provence qu’elle avait été magnifique, merveilleuse.”

“Si je me suis présentée ce soir à Miss France, c’était pour aller au bout de mes idées”, a-t-elle poursuivi. “Tout en montrant qu’on peut soutenir cette idée d’être une femme forte, d’aller jusqu’au bout de ses pensées, tout en restant simple et naturelle, et sans changer sa personnalité.”

Première tentative en 2015

Originaire de Bourguébus, petite commune du Calvados, Amandine Petit nourrit le rêve de devenir Miss France depuis des années. Elle avait déjà tenté sa chance en 2015, avec moins de succès. Cette année-là, elle avait été élue deuxième dauphine de Miss Normandie:

Pendant les cinq années qui ont suivi, je me suis concentrée à fond sur mes études”, confiait-elle à TV Magazine il y a quelques jours. “Cette année, le comité a été repris par une agence d’événementiel pour laquelle je travaille en tant qu’hôtesse. Ils m’ont proposé de me présenter à nouveau. C’était ma dernière chance puisque j’ai 23 ans, alors j’ai accepté et j’ai été élue le 26 septembre.”

Ses études, toujours en cours, seront forcément mises entre parenthèses le temps de son règne. La jeune femme est en master 2 management des établissements et structures gérontologiques, comme le rapporte Sud Ouest. “Le but est de devenir directrice d’établissements tels que les Ehpad ou résidences autonomie”, avait-elle confié à Ouest France après avoir été sacrée Miss Normandie.

En outre, le soutien de la recherche médicale sur la maladie d’Alzheimer est une cause qui lui tient à coeur, en tant que Miss: “C’est une maladie difficile à accepter, aussi bien pour la personne qui est touchée que pour son entourage. Une loi a été faite très récemment concernant les proches aidants mais ces derniers ne sont pas encore suffisamment entendus”, confie-t-elle à TV Mag.

La protégée de Malika Ménard

Passionnée de danse et de cuisine, Amandine Petit s’est engagée dans la compétition avec une marraine de choix: Malika Ménard, Miss France 2010 et Miss Normandie 2009. C’est cette dernière qui l’avait encouragée à se présenter, il y a quelques années.

Je l’avais repérée dans la rue, elle avait 17 ans, raconte Malika Ménard à Liberté – Le Bonhomme Libre. Je faisais une dédicace à Caen, elle était venue me parler et je l’avais invitée à se présenter à Miss Normandie où elle avait fini dauphine (…) C’est ma favorite.”

Un soutien dont Amandine Petit se souvient, comme elle l’a confié lors de la conférence de presse: “Lorsque j’ai vu (Malika Ménard) aux répétitions, j’ai eu les larmes aux yeux. C’est la première personne qui m’a décelée. Elle incarne la Miss France de référence. Je l’ai revue ce soir, elle m’a félicitée. Elle est très fière.”

Amandine Petit aura été couronnée lors d’un cru particulier. Coronavirus oblige, la cérémonie a eu lieu sans public. Toutes les candidates, ainsi que toutes les personnes de l’équipe, avaient été testées et isolées en amont. Outre ces particularités sanitaires, l’édition 2021 était une édition symbolique puisqu’elle marquait le centenaire des concours de beauté en France. Pour l’occasion, le jury était entièrement composé d’anciennes Miss France, d’Iris Mittenaere à Sonia Rolland en passant par Elodie Gossuin ou encore Linda Hardy.

Leave a Reply

%d bloggers like this: