Ensemble, les firmes du FAANG (Facebook, Amazon, Apple, Netflix et Google) ont perdu 172 milliards de dollars en bourse en une journée. En effet, les ventes sont montées en flèche sur les valeurs technologiques, dans un contexte d’inquiétude sur l’impact des tensions commerciales.

Dans le détail, le plus grand perdant était Amazon avec une perte de 56 milliards de dollars en capitalisation boursière (-6%). Vient ensuite Apple qui a laissé 51 milliards de dollars (-4,6%) ce qui représente -à 6 milliards près- la valeur de General Motors. En terme de pourcentage, c’est Netflix qui pâtit d’une baisse 8% (seulement 13 milliards de dollars). Facebook poursuit dans ses problèmes avec 15,7 milliards de dollars en moins et Google chute également de 36,7 milliards de dollars.

Voila qui devrait relancer les études financières. Hier, Reuters publiait notamment un très long article sur l’opportunité d’investir dans les valeurs techs. Cette dernière repose sur la valeur que les grandes entreprises tech des États-Unis ont pris depuis quelques années, et, notamment depuis le début 2018. Partant de ce constat, ils sont en effet nombreux à estimer qu’il ne faut plus investir « massivement sur les valeurs technologiques américaines, dont les valorisations élevées sont confrontées notamment au risque de ralentissement cyclique ». Mais bon, tout le monde n’est pas Warren Buffet….

Source 1 et 2