Qu’est-ce qu’un architecte d’entreprise ? Tout ce que vous devez savoir sur ce rôle et sur son avenir

Spread the love
  • Yum

Qu'est-ce qu'un architecte d'entreprise ? Tout ce que vous devez savoir sur ce rôle et sur son avenir

Sommaire

  • Que fait un architecte d’entreprise ?
  • Comment un architecte d’entreprise travaille-t-il avec le département informatique ?
  • Comment le rôle de l’architecte d’entreprise a-t-il changé ?
  • A quoi ressemble un bon architecte d’entreprise ?
  • Comment devenir architecte d’entreprise ?
  • Quelles sont les perspectives de carrière pour les architectes d’entreprise ?
  • Quel est l’avenir du rôle d’architecte d’entreprise ?

Architecte d’entreprise est l’un des postes les plus élevés du département informatique. Ces professionnels expérimentés de la technologie veillent à ce qu’une entreprise puisse atteindre les résultats commerciaux souhaités grâce à une utilisation efficace des technologies, des pratiques et des normes.

publicité

Que fait un architecte d’entreprise ?

En bref, l’architecte d’entreprise s’assure que l’entreprise investit dans les bons systèmes et services. Gartner décrit l’architecture d’entreprise comme une discipline proactive, dans laquelle des professionnels spécialisés identifient les opportunités de changement technologique et collaborent avec l’entreprise pour fournir des systèmes et des services qui l’aident à atteindre ses objectifs.

Cela signifie qu’il faut définir des orientations technologiques, communiquer cette feuille de route et s’assurer que l’organisation respecte le cadre d’architecture d’entreprise qu’elle a choisi, et si nécessaire, faire évoluer ce modèle au fil du temps pour répondre à de nouveaux besoins ou à des technologies émergentes.

Si la connaissance technique est importante, l’architecte d’entreprise n’a pas besoin d’être expert dans toutes les technologies existantes, explique Laura Dawson, DSI de la London School of Economics. « Votre architecte d’entreprise doit s’intéresser à ce que l’entreprise développe et doit savoir ce que l’entreprise fait vraiment bien, et être capable de l’articuler en systèmes, processus et vues d’entreprise », détaille-t-elle.

Comment un architecte d’entreprise travaille-t-il avec le département informatique ?

Le rôle de l’architecte d’entreprise est étroitement lié à celui de l’architecte de solutions, mais il tend à être plus large. Alors que les architectes d’entreprise se concentrent sur la conception de l’ensemble de l’environnement informatique au niveau de l’entreprise, les architectes de solutions trouvent des solutions ponctuelles à des problèmes commerciaux spécifiques. Ils travaillent également en étroite collaboration avec les analystes commerciaux, qui analysent les processus organisationnels, réfléchissent à la manière dont la technologie pourrait être utile, puis s’assurent que les exigences techniques sont mises en œuvre avec succès.

Si l’on regarde vers le haut, les architectes d’entreprise ont tendance à travailler en étroite collaboration avec les directeurs de l’information. Tandis que le DSI s’attache à comprendre la stratégie générale de l’entreprise, l’architecte d’entreprise veille à ce que la technologie achetée par l’organisation l’aide à atteindre ses objectifs commerciaux, qu’il s’agisse d’améliorer la productivité, de gagner en efficacité opérationnelle ou de développer de nouvelles expériences pour les clients, tout en collaborant avec d’autres personnes, comme l’équipe de sécurité, pour garantir la sécurité de l’ensemble.

Gary Delooze, DSI de Nationwide, est un ancien architecte d’entreprise qui affirme qu’un très bon architecte d’entreprise réunira les équipes commerciales et informatiques pour créer une feuille de route technologique. Il raconte une histoire qui décompose le processus de mise en œuvre de l’informatique en étapes, afin que les équipes commerciales et techniques puissent voir ce qu’elles devront faire pour apporter les changements nécessaires.

« Ils sont brillants lorsqu’il s’agit d’articuler un investissement sur plusieurs années en une série d’étapes, et d’aider les gens à comprendre comment l’équipe chargée d’un projet ou d’une fonction intervient à un certain stade et fournit sa contribution. Ensuite, ils montrent comment une autre équipe passe à l’étape suivante, et enfin, comment nous parviendrons tous à la bonne destination », ajoute-t-il.

Comment le rôle de l’architecte d’entreprise a-t-il changé ?

Traditionnellement, les architectes d’entreprise consacraient une grande partie de leur temps à l’efficacité opérationnelle. Aujourd’hui, ils doivent toujours s’assurer que les systèmes d’entreprise atteignent un niveau minimum viable de performance fonctionnelle pour soutenir les processus métier. Beaucoup conservent la responsabilité de l’entretien et de la maintenance des réseaux et services informatiques d’une organisation.

Toutefois, plutôt que de se concentrer sur une solution ponctuelle à un défi commercial spécifique, comme la mise en œuvre d’un système de gestion de la relation client (CRM) pour faciliter le traitement des dossiers des clients, puis de s’assurer qu’il est efficace sur le plan opérationnel, les architectes d’entreprise modernes travaillent sur plusieurs fronts et projets.

Sharm Manwani, professeur exécutif d’informatique et de leadership numérique à la Henley Business School, explique que les recherches menées par son organisation en collaboration avec le cabinet de conseil McKinsey concluent que les responsables de l’évaluation sont des personnes intelligentes et très solides sur le plan conceptuel. « Ils sont capables d’avoir une vue d’ensemble et de la dessiner », explique-t-il.

Selon Sharm Manwani, la seule chose que certains architectes d’entreprise n’ont pas nécessairement, c’est la capacité à s’engager au niveau de la direction. Le rôle sous-jacent du numérique dans tous les processus d’entreprise signifie que les experts en évaluation doivent comprendre comment la vaste gamme de technologies numériques peut être appliquée pour aider l’entreprise à atteindre ses objectifs. Les architectes d’entreprise qui souhaitent développer leur carrière devront s’attacher à développer leurs compétences générales, notamment en matière de communication et d’engagement.

A quoi ressemble un bon architecte d’entreprise ?

Plutôt que de parler technique, les bons architectes d’entreprise se concentrent sur la valeur commerciale. « L’architecte d’entreprise doit être capable de parler la langue de ses interlocuteurs », explique Laura Dawson, de la LSE.

Tout comme les DSI modernes sont censés être de grands communicateurs, les architectes d’entreprise modernes le sont aussi. Plutôt que de se concentrer sur les détails techniques dans le centre de données, les architectes d’entreprise doivent s’engager auprès de leurs homologues de la ligne de métier pour comprendre ce qu’ils cherchent à atteindre. Laura Dawson qualifie ce trait de caractère d’empathie : les bons architectes d’entreprise, dit-elle, montrent l’exemple et dirigent par l’exemple.

Le deuxième élément clé pour les architectes d’entreprise, selon Laura Dawson, est « une grande dose de pragmatisme ». Dans la plupart des organisations – et certainement dans le cas d’opérateurs historiques ayant une longue expérience de la mise en œuvre de systèmes – les experts en évaluation ne seront jamais en mesure d’entrer dans une organisation, de partir de zéro et de créer l’architecture parfaite.

C’est pourquoi, selon Laura Dawson, l’ambiguïté est la dernière chose que l’expert en évaluation doit savoir gérer. « Vous devez être capable de faire face à l’ambiguïté qui existe dans l’architecture d’une organisation – ce ne sera pas toujours “ceci” ou “cela”, il y aura toujours un certain degré d’ambiguïté et je pense que c’est vraiment important », insiste-t-elle.

Comment devenir architecte d’entreprise ?

Si les architectes d’entreprise ne possèdent pas nécessairement une expertise technologique approfondie, ils doivent néanmoins comprendre comment la technologie est développée et comment elle peut être appliquée à des cas d’utilisation commerciale.

Les architectes d’entreprise sont généralement recrutés au sein du département informatique, par exemple dans le cadre de l’élaboration de solutions techniques pour des défis spécifiques au secteur d’activité.

Les postes d’évaluateur requièrent généralement un diplôme de premier cycle en informatique ou dans un domaine connexe et jusqu’à 10 ans d’expérience en informatique. Outre les compétences en communication tant recherchées, de nombreuses entreprises recherchent des personnes possédant des compétences en gestion des données, en stratégie commerciale et des capacités techniques dans des domaines spécialisés, comme par exemple l’informatique dématérialisée.

Quelles sont les perspectives de carrière pour les architectes d’entreprise ?

Le fait que les architectes d’entreprise représentent un lien de plus en plus important entre l’entreprise et la technologie signifie que les meilleurs architectes sont bien placés pour occuper des postes de direction informatique de premier plan, comme directeur de la technologie et DSI.

Certains architectes d’entreprise accèdent d’abord à un poste de responsable informatique avant de gravir les échelons de la hiérarchie. Les grandes organisations proposent également la possibilité de devenir architecte d’entreprise en chef.

Quel est l’avenir du rôle d’architecte d’entreprise ?

Gary Delooze, de Nationwide, affirme que le rôle de l’architecte d’entreprise est « vraiment important » dans son organisation. L’entreprise continue à développer et à investir dans sa capacité d’architecte d’entreprise. Ce qu’il est important de reconnaître, cependant, c’est la façon dont la nature de cet investissement a changé. Selon Gary Delooze, les architectes d’entreprise modernes établissent un lien itératif entre la stratégie commerciale et l’exécution technologique.

« Nous avons déplacé le rôle de l’équipe d’architecture technologique vers mon équipe stratégique. J’ai donc maintenant un très petit groupe de personnes qui conçoivent et actualisent constamment la stratégie technologique et s’assurent que nous sommes toujours sur la bonne voie », raconte-t-il.

« A leur côté se trouve une équipe d’architecture d’entreprise qui traduit cette stratégie en feuilles de route et en histoires. Et cela devient un rôle vraiment clé – l’art de raconter des histoires dans ce contexte est quelque chose qui est beaucoup plus important pour les architectes d’entreprise aujourd’hui qu’il ne l’a jamais été auparavant, je pense. »

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

%d bloggers like this: