Malgré de nombreuses fuites (apparues sur ce blog et ailleurs) concernant le système d’exploitation Windows Core OS, aussi désigné sous le nom de WCOS, Microsoft n’a jamais expliqué publiquement cette terminologie. C’est peut-être dû en partie à la nature en constante évolution de WCOS. Et d’après un nouveau rapport publié aujourd’hui, il semble qu’il y ait peut-être une autre nouvelle évolution pour WCOS.

 

Pour résumer et d’après mes sources, WCOS est le successeur de Windows OneCore. Ce terme désigne la stratégie de Microsoft visant à modulariser Windows et à créer un noyau et une plate-forme de développement partagé qui permettrait de partager la base de Windows 10 sur plusieurs périphériques.

Comme Windows Central et d’autres, j’ai entendu dire que Microsoft travaillait à la modularisation de Windows 10 et à la création de WCOS et d’un ensemble d’interfaces différentes (comme Aruba, Sydney, Scarlett, Polaris, Andromeda, etc.) afin de proposer son OS sur différents types d’appareils. C’était le plan jusqu’à plus tôt cette année.

Depuis le départ du directeur de Windows Terry Myerson cependant, il ressort de mes contacts que tout en train de changer concernant les évolutions futures de Windows.

Bien que les kits de développement logiciel Windows 10 suivants contiennent des références à WCOS et Andromeda, Microsoft a repoussé, du moins temporairement, un appareil Andromeda de la taille d’un téléphone sur deux écrans. (Une chose à garder à l’esprit dans toutes ces discussions sur les noms de code est qu’”Andromeda” est à la fois un nom de code pour un périphérique matériel et une interface logicielle, ce qui prête à confusion. Dans ce cas, je parle du périphérique Andromeda.)

WCOS, cependant, demeurait le système d’exploitation des futurs périphériques Windows.

Selon mes contacts, toutefois, une priorité pour WCOS a été modifiée: au lieu d’être une plate-forme UWP (Universal Windows Platform), telle que conçue à l’origine, les responsables de Microsoft ont décidé de permettre à WCOS d’exécuter des applications Win32.

C’est là que la notion de Windows “Lite” entre, je crois. Je pense que Lite va être une version restreinte de WCOS.

WCOS refait surface

La semaine dernière, Tero Alhonen a publié une liste de ce qui semblait être différentes SKU (Stock Keeping Unit, unité de gestion des stocks, ndlr) Windows, ou éditions, répertoriée dans une version récente du SDK Windows 10. Sur cette liste, aux cotés des versions Cloud (qui était le nom de code pour Windows 10 S) et Andromeda, une version prévue s’appelle “Lite”.

Aujourd’hui, sur le site Petri.com, Brad Sams a indiqué que cette référence à SKU Lite pourrait constituer une nouvelle tentative de Microsoft de reprendre l’approche de ChromeOS avec une version restreinte de Windows 10. Selon Samuel, tout comme Windows 10 en mode S, Windows Lite pourrait être limité à UWP. / aux applications Windows Store. Il évoque egalement le fait que Microsoft pourrait choisir de nommer cette référence autrement que “Windows”.

La raison de ce changement de nom / de marque possible a du sens pour moi. Cette variante a été source de confusion pour un certain nombre de clients ayant acheté les très rares PC livrés avec Windows 10 en mode S activé par défaut. Windows 10 en mode S ressemble à Windows et semble exécuter des applications Windows. Mais les clients ne comprennent pas que le mode S permet uniquement aux utilisateurs d’exécuter un sous-ensemble d’application (UWP / Store) uniquement et non toutes les applications Win32.

À l’heure actuelle, le seul appareil Surface vendu par Microsoft sous Windows 10 avec le mode S prêt à l’emploi est Surface Go. Celui-ci est l’appareil Surface portable bas de gamme introduit cette année et destiné aux secteurs de l’éducation, de la consommation et des employés de terrain. Microsoft ne fait plus de Windows 10 en mode S le système d’exploitation par défaut de Surface Laptop, comme c’était le cas lors de la première version de ce produit.

Microsoft n’a pas complètement abandonné Windows 10 en mode S – il est toujours disponible pour les clients qui souhaitent bénéficier de sa sécurité et de ses performances supplémentaires – mais il serait difficile de dire que le mode S est un succès (quelles que soient les méthodes de télémétrie utilisées.)

Quelle approche pour Core OS?

La plus grande question que je me pose à propos de la WCOS est de savoir comment cela fonctionnera sous le capot. Fonctionnera-t-il comme l’expérience “Continuum” de Microsoft, dans la mesure où brancher un périphérique WCOS sur un écran et un clavier plus grands offrira aux utilisateurs une expérience de type bureau? Faudra-t-il utiliser la virtualisation de manière à ce que toutes les applications WCOS s’exécutent sur une machine virtuelle hébergée à distance? WCOS va-t-il restreindre les applications afin que les applications Win32 s’exécutent sur une machine virtuelle? D’après mes sources, j’ai appris que toutes ces idées ont été présentées à divers moments du développement. Je ne sais pas laquelle de ces options, le cas échéant, est apparue comme le choix “final”.

Bien que je pense que tous les nouveaux types d’appareils Surface utiliseront WCOS, je ne sais pas lesquels utiliseront WCOS Lite. Certains spéculent que ce qui parviendra à prendre la relève d’Andromeda pourrait être candidat à WCOS Lite. Aucune de mes sources ne me dit quels appareils, selon Microsoft, conviendraient pour un tel système d’exploitation.

En raison du nombre encore relativement restreint d’applications UWP / Windows Store de qualité, il est difficile de voir tout nouvel appareil livré à court terme devenir une plate-forme potentiellement performante de WCOS Lite. Mais c’est quelque chose que MSIX et Progressive Web Apps pourraient aider à faire évoluer.

Microsoft ne commente pas Windows Lite ou WCOS Lite. Ce post est juste ma tentative de faire parler mes sources et relier les différents indices dont nous disposons.

Cet article est une traduction de “What is Microsoft’s Windows Core OS ‘Lite’?” initialement publié sur ZDNet.com