Quarantaine ? Pas quarantaine ? Maintenant Google vous dit tout

Spread the love
  • Yum

Quarantaine ? Pas quarantaine ? Maintenant Google vous dit tout

Google vient d’apporter des mises à jour à son moteur de recherche, anticipant sur le fait que la fréquence des voyages internationaux va augmenter alors que certains Etats commencent à lever petit à petit les mesures de restrictions de circulation pour endiguer l’épidémie de Covid-19.

Google a ainsi introduit une fonction qui avertit les utilisateurs lorsqu’ils recherchent des informations sur les voyages, telles que des vols, des hôtels ou des activités à faire, qu’ils ont également accès à des avis ou à des restrictions sur les voyages liés à la crise sanitaire actuelle.

Ces informations peuvent indiquer si les voyageurs doivent être mis en quarantaine à leur arrivée ou fournir des preuves de vaccination ou des résultats de tests, ainsi que le moment où les restrictions sont ajoutées, levées ou réduites, précise Google. Les mises à jour sont spécifiques à chaque pays. Google a effectué d’autres mises à jour liées aux voyages, notamment en permettant à Maps de suggérer des arrêts pour les voyages en voiture et en permettant aux utilisateurs d’utiliser Explore pour parcourir les destinations en fonction de filtres d’intérêt tels que le plein air, les plages ou le ski.

publicité

Google veut rendre son Assistant plus intelligent

Le géant américain ne s’est pas arrêté là pour ce qui est des annonces.  C’est bien connu : Google Assistant n’est pas l’outil le plus précis quand il s’agit de prononcer correctement des noms. Google vient toutefois de lancer un certain nombre de mises à jour afin que l’outil alimenté par l’intelligence artificielle ne prononce plus mal les noms des personnes, en particulier ceux qui sont moins courants, et puisse mieux comprendre le contexte des conversations. Si la fonctionnalité n’est pour l’heure disponible qu’en Anglais, le géant américain précise qu’elle sera bientôt adaptée pour d’autres langues, dont, peut-être, le Français.

Pour ce faire, Google a reconstruit les modèles d’apprentissage du langage naturel de son Assistant et amélioré sa résolution de référence à l’aide de son modèle d’apprentissage automatique BERT, afin qu’il puisse traiter les mots les uns par rapport aux autres dans une phrase, plutôt qu’un par un dans l’ordre.  

La société a indiqué dans un billet de blog que ces modifications permettent à Assistant de comprendre le contexte et de répondre “avec une précision de près de 100 %”. “Comme dans toute conversation, le contexte est important et Assistant doit être suffisamment souple pour comprendre à quoi vous faites référence lorsque vous demandez de l’aide”, a déclaré Google.

Leave a Reply

%d bloggers like this: