Alors qu’il donnait une conférence de presse sur les Gilets jaunes, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a fait un lapsus des plus révélateurs. Retour en images sur une erreur qui semble en dire long.

Christophe Castaner aurait-il inconsciemment remis de l’huile sur le feu ? A la veille de l’acte 4 de la mobilisation des Gilets jaunes du 8 décembre, le ministre de l’Intérieur a tenu une conférence de presse, annonçant un dispositif sécuritaire de grande envergure pour les manifestations du lendemain. Le locataire de la place Beauvau a surtout fait un lapsus remarqué. 

«Les personnes qui sont tombées dans la violence et dans la haine, une haine attisée par les compatriotes de tout poil»… Avant de se reprendre, immédiatement : «Par les complotistes de tout poil, pardon». Lapsus révélateur ? 

Lire aussi : Gilets jaunes : Castaner annonce une plainte contre Nicolas Dupont-Aignan