Des chercheurs ont développé un procédé capable de convertir le rayonnement infrarouge en lumière visible. De quoi espérer améliorer des techniques aussi variées que la production photovoltaïque ou le traitement du cancer.

Dans certaines situations, un atome peut absorber deux photons pour n’en émettre qu’un seul, de longueur d’onde inférieure. C’est ce que les physiciens appellent la conversion ascendante de photons. Et c’est le phénomène sur lequel se sont appuyés des chercheurs des universités de Harvard et de Columbia (États-Unis) pour mettre au point un composé capable de convertir le rayonnement infrarouge en lumière visible.

Quel intérêt ? Tout d’abord pour les panneaux solaires photovoltaïques, par exemple. Ceux qui sont actuellement commercialisés ne sont capables de convertir en électricité que la partie visible du spectre de la lumière qu’ils reçoivent du Soleil. Ce système pourrait permettre de doper leur efficacité.

Imaginez des ampoules moléculaires alimentées par des photons infrarouges invisibles et qui génèreraient de la lumière visible. © Melissa Ann Ashley, université de Columbia

Améliorer les photothérapies

Autre application possible : la photothérapie dynamique (PDT). Ce traitement médical vise, entre autres, à détruire des cellules cancéreuses à l’aide de photosensibilisants qui, déclenchés par la lumière, produisent une forme hautement réactive d’oxygène capable de tuer ces cellules cancéreuses.

Rappelons que le rayonnement infrarouge proche présente une profondeur de pénétration plus importante que la lumière visible, notamment s’agissant de tissus biologiques. « Cette nouvelle technologie, basée sur une substance non toxique, pourrait amener le PDT dans des zones du corps auparavant inaccessibles tout en ciblant sélectivement le site de la tumeur », s’enthousiasme le chimiste, Tomislav Rovis.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.
Cela vous intéressera aussi

Piqûre : détecter facilement une veine grâce au proche infrarouge  Donner son sang n’est pas toujours une partie de plaisir et beaucoup de personnes s’entendent dire que leurs veines ne sont pas faciles à trouver lorsqu’il s’agit de leur faire une piqûre. Pourtant, il existe un appareil qui apporte une solution surprenante au problème. Nous vous proposons de le découvrir ici en vidéo. 

À voir aussi : 

Leave a Reply