Qualcomm est le roi de la 5G. Mais MediaTek vend davantage de processeurs

Spread the love
  • Yum

Entre l’Orient et l’Occident, la course à la technologie se mesure aussi chez les fournisseurs de processeurs. Le leader Qualcomm a cédé sa place à MediaTek, lors du troisième trimestre de l’année, selon un rapport publié par Counterpoint Research.

Le marché lui a donné l’avantage sur les ventes de smartphones d’entrée de gamme, particulièrement en Chine et en Inde. Sa part de marché a été réévaluée à 31 % pour le trimestre, laissant l’américain Qualcomm à 29 %.

Pour rester au coude-à-coude, Qualcomm a particulièrement profité de ses nouvelles puces compatibles 5G, lancées en début d’année, et qui continueront d’équiper les smartphones haut de gamme avec l’arrivée du dernier Snapdragon 888.

Selon Counterpoint Research, 17 % des ventes correspondent à des smartphones 5G au troisième trimestre. Cette accélération pourrait lui permettre de reprendre les devants sur les données du quatrième trimestre ainsi que l’année prochaine (l’agence annonce à ce sujet un tiers de tous les smartphones commercialisés lors du Q4 comme compatibles 5G).

Le duel entre l’Asie et l’Amérique continuerait dans le classement, avec Apple et Samsung au coude-à-coude. Les deux marques de smartphones commercialisent leurs propres puces, bien que Samsung soit en perte de vitesse avec son Exynos. Tous les deux représentent 12 % de part de marché, au même titre que HiSilicon.

L’urgence de smartphones 5G abordables

Pour 2021, MediaTek et Qualcomm se disputeront la première place sur un terrain qui leur n’est pas spécifique : le milieu de gamme. En l’occurrence, le défi sera de se placer sur des processeurs compatibles 5G et suffisamment abordables pour conquérir les marques de smartphones.

« L’objectif immédiat des vendeurs de processeurs sera d’apporter la 5G en masse, ce qui débloquera alors le potentiel des cas d’utilisation 5G grand public comme le cloud gaming, qui entraînera une demande plus élevée. Pour des GPU plus cadencés et des processeurs plus puissants, Qualcomm et MediaTek continueront de se battre pour la première place », déclarait Ankit Malhotra, analyste chez Counterpoint et responsable de l’étude.

MediaTek profitera encore de la pénalité de Qualcomm, qui avait perdu l’un de ses plus importants clients du nom de Huawei.

Leave a Reply

%d bloggers like this: