Surfant sur la vague du Bitcoin et autres cryptomonnaies, la société française Qarnot annonce le lancement d’un radiateur intelligent, embarquant les composants permettant aux particuliers de miner de la crypto-monnaie tout en chauffant leur logement.
Parmi les pionniers européens du stockage en bordure de réseau, Qarnot avait lancé en 2016 le Q.Rad, un radiateur connecté intégrant un puissant ordinateur capable de calculs complexes pour le compte des clients professionnels de la startup. Les particuliers accueillant ce radiateur chez eux bénéficient en retour d’un chauffage gratuit produit par les opérations de calculs réalisées.

Au delà du chauffage gratuit, Qarnot promet surtout à toute une industrie d’alléger la charge des datacenters. Aujourd’hui, Qarnot annonce aussi une nouvelle offre, avec le QC-1, un radiateur qui embarque deux cartes graphiques Sapphire Nitro+ RX 580 8G et un refroidissement passif. Ce matériel permettra aux particuliers de « miner » de la crypto-monnaie à la maison et pourquoi pas d’arrondir leurs fins de mois.

Le radiateur QC1 de Qarnot

Un moyen de se chauffer et de gagner de l’argent donc, une fois l’investissement de la machine amorti (2.900€ tout de même). Globalement, et selon le cours des monnaies virtuelles, ce radiateur domestique design et bardé de technologies devrait pouvoir rapporter un peu plus qu’il ne consomme à ceux qui pourront se l’offrir.

En son coeur, le radiateur QC1 renferme plusieurs cartes graphiques dont le but est de miner de l’Ether –l’une des crypto-monnaies phares, après le Bitcoin– avec un rendement annoncé à 60MH/s, mais on pourra dans un second temps changer de monnaie via une application mobile, pour surfer sur une autre e-devise si celle-ci bat de l’aile.

Tactile et chaleureux

Le QC1 mesure 65 x 62,5 x 15 cm et pèse 27Kg. Le corps du radiateur est en aluminium pour une dispersion de la chaleur optimale, tandis que son couvercle en bois offre un touché plus chaleureux et intègre une interface tactile permettant de gérer la température dégagée –donc le niveau de calcul et de rendement–.

Via