Pour le second trimestre consécutif, l’iPad affiche une belle hausse. Avec une progression de 21,6% (14,8% au précédent trimestre), elle est supérieure de plusieurs points à la chute de l’iPhone, les tablettes dégagent en effet un chiffre d’affaires de 4,872 milliards de dollars sur un trimestre !On peut donc penser que les modèles sortis l’année dernière – l’iPad 6 et le nouvel iPad Pro– ont trouvé leur public. Présentés le 30 octobre dernier, et commercialisés à partir du 7 novembre, les modèles pro ont été comptabilisés sur un trimestre entier, contre seulement un mois et demi au précédent.

A défaut de ventilation, la part entre les deux est difficile à doser. Est-ce l’iPad 6 avec son prix attractif qui a su séduire de nombreux porte-monnaies ou le tout dernier modèle empruntant les caractéristiques, qui ont fait le succès des derniers iPhone : l’écran bord à bord avec la disparition du bouton Home, FaceID (qui permet de déverrouiller la tablette dans tous les sens). Sans compter le nouvel Apple Pencil magnétique.

Pour autant, le succès de la tablette n’est pas fini, puisque l’ensemble de la gamme d’iPad n’a pas été prise en compte. Annoncé avant la keynote du 25 mars, l’iPad mini 5 et l’iPad Air 3ne sont pas du tout comptabilisés. En outre, la sortie prévue de la version iPad de Photoshop pourrait bien relancer les ventes.

Et n’oubliez pas nos derniers tests de l’iPad Air 3 et de l’iPad mini 5

Communiqué Apple