Public concerné, rendez-vous, délais : ce qu’il faut savoir sur la troisième dose de vaccin anti-Covid – France Bleu

Spread the love
  • Yum

A compter du 1er septembre, 18 millions de Français vont se voir administrer une troisième dose de vaccin anti-Covid. Quels sont les publics concernés ? Quand et comment vont-ils se faire vacciner, et avec quel type de vaccin ? On vous explique tout sur cette campagne de rappel. 

Qui est concerné ? 

Toutes les personnes de plus de 65 ans, ainsi que les personnes fragiles, qui présentent des comorbidités et sont susceptibles de développer une forme grave du coronavirus, sont concernées par l’administration de cette troisième dose. La Haute autorité de Santé l’a préconisé dans son avis rendu le mardi 24 août. 

Au total, 18 millions de personnes sont susceptibles de recevoir le rappel, estime le ministère de la Santé. 

Quel délai entre la deuxième et la troisième dose ?

Un délai d’au moins six mois devra s’être écoulé entre la deuxième et la troisième dose de vaccin. Pour la majorité des Français concernés, la campagne de rappel devrait ainsi commencer courant octobre, a indiqué le ministre de la Santé Olvier Véran. 

Pourquoi une troisième dose ? 

La troisième dose est jugée nécessaire parce que la protection vaccinale baisse, de façon “progressive et modérée”, avec le temps, estime la Haute autorité de Santé, la HAS. Une protection également amoindrie par le variant Delta, très contagieux. Selon une étude britannique parue mercredi, l’efficacité du vaccin Pfizer/BioNTech passe de 88% à 74% au bout de cinq à six mois, et celle du sérum AstraZeneca passe de 77% à 67% après quatre à cinq mois.

“Donner une troisième dose permet de remonter l’immunité face au variant Delta d’à peu près 86%, comparé à l’immunité des gens qui n’ont eu que deux doses”, a indiqué sur franceinfo Cyrille Cohen, immunologue à l’université Bar-Ilan de Tel-Aviv et membre du Conseil consultatif sur les essais cliniques des vaccins contre le Covid-19.

Quand la campagne de rappel va-t-elle commencer ? 

Dans les maisons de retraite, la campagne va commencer entre le 11 et le 15 septembre, a indiqué Olivier Véran, qui espère qu’elle pourra débuter le 11. Cette campagne durera quatre semaines, et devrait donc être  terminée mi-octobre dans les Ehpad.

Pour les autres publics concernés, les prises de rendez-vous seront ouvertes dès ce lundi 30 août, et les injections pourront commencer dès le 1er septembre.

Après le 23 octobre, il sera possible de faire ce rappel anti-Covid en même temps que la vaccination contre la grippe, qui doit débuter à cette date. La HAS avait préconisé de coupler les deux vaccinations, pour simplifier les déplacements et les prises de rendez-vous. 

Quel type de vaccin ? 

La Haute autorité de Santé préconise d’administrer cette troisième dose avec un vaccin à ARN messager, comme celui de Pfizer/BioNTech ou de Moderna. “Ce sera un vaccin à ARN messager, quels que soient les vaccins que vous avez reçu précédemment”, a indiqué Olivier Véran jeudi soir.

Ce rappel avec un sérum à ARN messager concerne également les personnes qui ont reçu le vaccin à dose unique Janssen, “à partir de quatre semaines après” l’injection. Il est en effet vraisemblable qu’une seule dose ne suffise pas à protéger contre le variant Delta, justifie la HAS.

Comment prendre rendez-vous ? 

Dans les maisons de retraite, la vaccination sera assurée au sein des établissements, après recueil du consentement des patients. Pour les autres publics, la prise de rendez-vous s’effectuera de la même manière que pour les premières et deuxièmes doses : via les sites de prise de rendez-vous médicaux comme Doctolib, chez son médecin traitant, en pharmacie ou auprès de tout autre professionnel de santé qualifié pour vacciner contre le Covid-19.

Leave a Reply

%d bloggers like this: