Projet Monterey : la solution de VMware face aux applications de nouvelle génération

Spread the love
  • Yum

VMware a lancé la première journée de sa conférence virtuelle VMword 2020 avec une série d’annonces centrées sur son idée de “fondation numérique pour un monde imprévisible”. Le premier est le projet Monterey, que la société considère comme une redéfinition de l’architecture hybride du centre de données, du cloud et du edge computing.

Lors d’un entretien avec ZDNet, Chris Wolf, vice-président du groupe des technologies avancées de VMware, a déclaré que le projet Monterey aidera les clients à répondre aux exigences d’une nouvelle génération d’applications.

Alors que les organisations modernisent les applications existantes et en déploient de nouvelles, les architectures informatiques traditionnelles sont mises à rude épreuve pour répondre à ces besoins uniques, a-t-il déclaré. Les applications de nouvelle génération, qui utiliseront la 5G côté telco et réseau, applications créées de manière a être cloud-native, et centrées sur les données, tirant partie du Machine Learning, du multi-cloud et réparties dans les différents environnements de cloud, ont créé de nouveaux défis pour les organisations informatiques.

publicité

Eviter d’empiler des silos

Pour éviter d’ajouter d’autres silos au processus, comme ceux résultant de l’adoption des GPU, des circuits logiques programmables (FPGA – field-programmable gate array) et des contrôleurs d’interface réseau intelligents (SmartNIC), VMware souhaite que le projet Monterey s’attaque au problème à sa source.

L’initiative portera sur le soutien aux SmartNIC, la ré-architecture des plateformes et la sécurité. “Si nous regardons où nous en sommes côté technologie …. les applications cloud-native, les télécommunications, la 5G – cela augmente vraiment le volume du trafic et la dimension du réseau. Comment l’infrastructure de nouvelle génération gère-t-elle cela ? Il s’agit en fait d’examiner les entrées/sorties réseau et le délestage de la virtualisation qui prendrait la forme de SmartNIC”, a déclaré M. Wolf.

“Pour l’apprentissage machine et les applications centrées sur les données, il y a un plus grand besoin d’exigences d’accélération matérielle. Pour les applications multi-cloud et hybrides, nous constatons un manque du côté du périmètre traditionnel. Et cela crée également un besoin de modèles de sécurité plus récents”.

Toutes les annonces de VMworld 2020

Evolution de VMware Cloud Foundation

“Nous avons cherché des moyens de mieux isoler ces cas d’utilisation particuliers.”

VMware travaille à l’évolution de VMware Cloud Foundation — soit vSphere, vSAN et NSX — pour prendre en charge la technologie SmartNIC, qui est un nouveau composant architectural qui décharge les tâches de traitement que le processeur du serveur devrait normalement prendre en charge. “En supportant les SmartNIC, VMware Cloud Foundation sera en mesure de maintenir la virtualisation des calculs sur l’unité centrale du serveur tout en déchargeant les fonctions d’E/S de réseau et de stockage sur l’unité centrale SmartNIC”, a déclaré l’entreprise dans un communiqué.

“Cela permettra aux applications de maximiser l’utilisation de la bande passante du réseau disponible tout en économisant les cycles du processeur du serveur pour des performances optimales des applications. VMware a fait le premier pas de cette évolution en permettant à ESXi de fonctionner sur des SmartNIC”.

SmartNIC, la nouvelle norme

Dans le cadre du projet Monterey, VMware va réarchitecturer VMware Cloud Foundation pour permettre la désagrégation du serveur, y compris l’extension de la prise en charge des serveurs bare metal. “Cela permettra à une application s’exécutant sur un serveur physique de consommer des ressources d’accélérateur matériel telles que les FPGA d’autres serveurs physiques”, a déclaré la société. “Cela permettra également d’accéder dynamiquement aux ressources physiques en fonction de la politique ou via une API logicielle, adaptée aux besoins de l’application”.

VMware a déclaré qu’étant donné que ESXi fonctionne sur le SmartNIC, les organisations pourront utiliser un framework de gestion unique pour gérer toute leur infrastructure informatique, qu’elle soit virtualisée ou non. “Un autre cas d’utilisation intéressant concerne le bare metal et la composabilité. Ce qui devient vraiment fascinant du point de vue de la virtualisation, c’est que si nous prenons le plan de contrôle ESX qui fonctionne normalement sur le serveur, exécutant vos applications dans des machines virtuelles, et que nous déplaçons cela vers le SmartNIC, nous pouvons en fait maintenant commencer à obtenir les meilleurs avantages de la virtualisation VMware tels que le stockage NSX et vSAN et être en mesure d’appliquer cela aux charges de travail bare metal fonctionnant sur le serveur”, a ajouté M. Wolf.

“Ainsi, pour certaines de vos applications qui pourraient vouloir tirer profit du bare metal, nous pouvons vous donner le meilleur des deux mondes.” Il ajoute que le découplage des fonctions de réseau, de stockage et de sécurité du serveur principal permet de patcher et de mettre à jour ces fonctions indépendamment du serveur.

Des avancées côté sécurité

VMware a déclaré qu’avec le projet Monterey, les avancées dans le domaine du silicium permettent de concrétiser sa vision de la “sécurité intrinsèque”.

“Chaque SmartNIC est capable d’exécuter un pare-feu et une suite de sécurité avancée. Comme ce dernier s’exécutera dans la carte réseau et non dans l’hôte, des milliers de petits pare-feu pourront être déployés et automatiquement réglés pour protéger les services particuliers qui composent l’application, en enveloppant chaque service de défensesqui peuvent protéger de toute vulnérabilité ce service spécifique”, a-t-il ajouté. “Cela permettra d’élaborer une défense sur mesure qui pourra être automatiquement réglée et déployée sur des dizaines de milliers de services d’application”.

Pour donner vie au projet Monterey, VMware travaille avec ses partenaires, dont Intel, Nvidia et Pensando Systems, et les sociétés comme Dell Technologies, Hewlett Packard Enterprise et Lenovo. Le projet Monterey est actuellement en preview.

Toutes les annonces de VMworld 2020

Leave a Reply

%d bloggers like this: