Kareem Choudhry, Corporate Vice President de la branche Gaming Cloud de Microsoft, a présenté sa plateforme de jeu en streaming à la demande : « L’avenir du jeu est un monde dans lequel vous êtes habilité à jouer aux jeux de votre choix, avec les personnes de votre choix, quand vous le voulez, où que vous soyez et sur n’importe quel appareil de votre choix. Notre vision de l’évolution du jeu est similaire à celle de la musique et des films : les divertissements devraient être disponibles à la demande et accessibles depuis n’importe quel écran. Aujourd’hui, je suis heureux de partager avec vous un de nos projets clés qui nous mènera dans un voyage accéléré vers ce monde futur: le projet xCloud ».

La plateforme s’accompagne d’une promesse, celle de vous permettre de jouer sur n’importe quel dispositif : « Aujourd’hui, les jeux auxquels vous jouez sont fortement dictés par l’appareil que vous utilisez. La technologie de diffusion de jeu globale ultramoderne de Project xCloud vous offrira la liberté de jouer sur le périphérique de votre choix sans être verrouillé sur un périphérique particulier, ce qui vous permettra, vous, les joueurs, d’être au centre de votre expérience de jeu ».

L’objectif de Project xCloud est de fournir aux joueurs, qu’ils soient sur console ou sur PC, de nouveaux choix quant au moment et à l’endroit où ils jouent, « tout en permettant aux joueurs uniquement mobiles d’accéder à des mondes, des personnages et des histoires immersives qu’ils n’ont jamais pu expérimenter ».

Rappelons qu’avec l’approche du cloud gaming, le jeu vidéo n’est pas exécuté sur place, c’est-à-dire sur la console, l’ordinateur ou le smartphone, mais à distance, depuis les installations de la plateforme qui commercialise le service de jeu à la demande. L’effort est en fait déplacé sur des machines tierces et le rendu final est ensuite transmis en streaming jusqu’à l’appareil connecté.

Les premiers tests de cette plateforme ont été lancé sur des appareils (téléphones mobiles, tablettes) associés à une manette sans fil Xbox via Bluetooth. Si Microsoft confirme que les essais du projet xCloud sont en cours, ce n’est que l’an prochain, en 2019, que le projet sera ouvert partiellement au public, pour en tester la résistance face à un afflux de connexions venant de divers endroits du globe.

« Nous commencerons les tests publics en 2019 pour pouvoir apprendre et nous adapter à différents volumes et lieux. Notre objectif est de fournir une expérience supplémentaire incroyable aux lecteurs Xbox existants et de permettre aux développeurs de s’adapter à des centaines de millions de nouveaux lecteurs sur tous les appareils. Notre objectif avec Project xCloud est de fournir une expérience de qualité à tous les joueurs sur tous les appareils compatibles avec la vitesse et la haute fidélité que les joueurs attendent sur leurs ordinateurs et leurs consoles.

« Nous avons activé la compatibilité avec les jeux Xbox existants et futurs en créant un matériel personnalisé pour nos centres de données, qui exploite nos années d’expérience en matière de console et de plateforme. Nous avons conçu une nouvelle lame personnalisable pouvant héberger les composants de plusieurs consoles Xbox One, ainsi que l’infrastructure associée qui les prend en charge. Nous allons adapter ces lames personnalisées dans les centres de données de plusieurs régions Azure au fil du temps ».

Tout comme Google, qui a récemment annoncé son projet Stream, une plateforme qui permettra de jouer en streaming en quelques clics via le navigateur Chrome, Microsoft va devoir mettre le paquet pour réduire au maximum la latence afin d’assurer une expérience fluide du jeu.

L’avenir de la console de jeu vidéo est-il menacé ?

En juin dernier, Yves Guillemot, PDG et cofondateur d’Ubisfot, a déclaré que les consoles de jeu n’ont plus qu’une génération de plus avant de disparaître pour être remplacées complètement par la capacité de diffuser des jeux sur une multitude d’appareils agnostiques.

« Je pense que nous verrons encore une génération, mais il y a de fortes chances que le hardware s’efface petit à petit. Avec le temps, je pense que le streaming va devenir plus accessible à de nombreux joueurs et qu’il ne sera plus nécessaire de posséder un gros matériel à la maison. Il y aura encore une génération de consoles et après ça, nous serons tous passés au streaming », a-t-il déclaré lors d’un entretien avec Variety.

Lorsque tout écran avec une connexion Internet pourra exécuter le même contenu de jeu haut de gamme, a suggéré Guillemot, alors un grand changement viendra à la façon dont les jeux sont joués. « L’industrie du AAA grandira bien plus vite avec ça. Nous devons travailler sur l’accessibilité et faire en sorte qu’ils puissent se jouer sur n’importe quel appareil, mais le fait que nous serons en mesure de streamer ces jeux sur des mobiles et des télévisions sans avoir besoin d’une console va bouleverser toute l’industrie » a-t-il expliqué.

Une grande partie de cette évolution est l’utilisation croissante par les développeurs de jeux de serveurs cloud, où le travail le plus lourd d’un ordinateur est effectué par des serveurs externes, pas dans la maison d’une personne ou à l’intérieur de sa console.

Guillemot pense qu’au fur et à mesure que de plus en plus de développeurs vont se servir de cette technologie l’expérience de jeu, celle-ci deviendra plus accessible à tous les développeurs et deviendra finalement assez omniprésent pour faire la plupart du travail d’une console de jeux.

Des projets comme xCloud de Microsoft ou Stream de Google lui donneront-ils raison ? Seul l’avenir nous le dira.

Source : Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous de ce projet ?
Partagez-vous l’opinion du PDG d’Ubisoft qui entrevoit la mort de la console de jeu au profit du streaming ?

Voir aussi :

L’avenir de la console de jeu vidéo est-il menacé ? Oui, selon le PDG d’Ubisoft, qui estime que la prochaine génération de console sera la dernière
Un développeur passe 3 ans à travailler sur un jeu pour n’en vendre que 4 copies, le marché du jeu vidéo indépendant est-il en crise ?
Google lance en bêta-test son service de streaming de jeux vidéo via Chrome, Project Stream va inaugurer le jeu Assassin’s Creed Odyssey d’Ubisoft
MonoGame, le framework C# pour le développement de jeux vidéo arrive en version 3.7
La Chine bloque la plateforme de jeu et de streaming vidéo en direct Twitch, le site américain devenant un peu trop populaire au gout de Pékin