Processeurs Intel Comet Lake-S « F » et « KF », tous les détails

Spread the love
  • Yum

A l’image de sa gamme Core de 9ème génération, Intel va décliner ses puces Comet Lake-S en différentes versions. Le géant prévoit des solutions K mais également des modèles F. De quoi s’agit-il ? Comment va s’organiser cette offre ? Pourquoi adopter cette stratégie ?

Les processeurs Core de 10ème génération vont s’organiser autour de différentes familles dont la series « F ». Cette extension désigne des CPU ne disposant pas de partie graphique. Ils ne sont pas cantonnés à cette particularité puisque des modèles avec un coefficient multiplicateur débloqué sont aussi prévus. Il s’agit des version « KF » . L’extension “K” stipule la présence d’un coefficients multiplicateur déverrouillé.

Cette stratégie permet à Intel de rendre plus compétitive son offre sans modifier l’existant, un geste pouvant être perçu comme « une difficulté » à affronter les Ryzen d’AMD.  La disparition de l’iGPU permet de jouer sur les prix avec une tarification légèrement revue à la baisse.

Processeurs Intel Comet Lake-S F et KF, détails

La gamme Core de 10ème génération allais Comet Lake-S va proposer différentes références dont des modèles “F” et “KF”. Une fuite permet d’avoir des informations plus précises sur leurs mécaniques.

Processeurs Intel Comet Lake-S F et KF

Processeurs Intel Comet Lake-S F et KF – Source

Intel a prévu

  • Deux puces 10 cœurs et 20 Threads, les Core i9-10900KF et i9-10900,
  • Deux solutions à 8 cœurs et 16 Threads, les Core i7-10700KF et i7-10700F
  • Et deux modèles à 6 cœurs et 12 Threads, les Core i5-10600KF et i5-10600F.

Dans tous les cas nous retrouvons des fréquences et des caches identiques à ceux de leurs homologues non F. Il manque cependant une information, la tarification. Elle devrait donner naissance à des prix légèrement inférieurs.

Sur le marché du DIY (Do It Yourself), l’absence d’un iGPU n’est absolument pas un problème bien au contraire. Les joueurs, les créateurs de contenu ou encore les amateurs avertis exploitent toujours une ou des cartes graphiques. C’est également un moyen de proposer une équivalence face aux Ryzen qui n’en disposent pas d’iGPU en natif. AMD réserve ce traitement à ses APU.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *