Procès de l’attentat du Thalys : un des héros américains hospitalisé avant son témoignage – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

Son audition, comme celles de ses camarades, était très attendue. Ce jeudi après-midi, la cour d’assises spécialement composée, qui se penche depuis le début de la semaine sur l’attentat avorté du Thalys le 21 août 2015, devait entendre Spencer Stone. Ce jeune homme est l’un des trois Américains qui ont héroïquement maîtrisé Ayoub El Khazzani, le terroriste puissamment armé qui s’apprêtait à commettre un massacre dans le train. Or, comme l’a révélé M 6, ce militaire de l’US Air Force a été hospitalisé à son arrivée à l’aéroport de Roissy en provenance des Etats-Unis ce mercredi. L’information nous a été confirmée par son avocat Me Thibault de Montbrial qui n’a pas souhaité faire de commentaire. On ignore pour l’heure les raisons de ce malaise qualifié de « très préoccupant ». Son témoignage devant la cour d’assises paraît plus que compromis.

Sur les dernières publications de son compte Instagram, Spencer Stone diffuse de courtes vidéos de son vol vers Paris. On l’aperçoit en compagnie de son ami Anthony Sadler, un des autres héros du Thalys, dans un appareil d’Air France très largement vide, Covid-19 oblige. Les deux hommes ont même eu le droit de faire un tour dans le cockpit. On les aperçoit également trinquer à de nombreuses reprises. Anthony Sadler a quant à lui pu débarquer sans problème avant d’être pris en charge et de rejoindre un endroit sécurisé. Son audition est programmée vendredi matin devant la cour d’assises.

L’audition d’Aleksander Skarlatos également remise en cause ?

Toujours selon M 6, l’audition du troisième héros, Aleksander Skarlatos, est elle aussi sujette à caution. L’ancien soldat n’a pas été en mesure d’embarquer à Dallas (Texas), faute d’avoir pu présenter un test Covid négatif. Mais selon Me de Montbrial, sa présence vendredi à la barre des témoins ne serait pas remise en cause. Il lui suffirait de prendre un nouveau vol, après avoir présenté le test requis.

Le 21 août 2015, les trois amis, en voyage privé en Europe, n’avaient pas hésité à se jeter sur Ayoub El Khazzani. Ils avaient réussi à lui faire perdre connaissance avant de le ligoter avec deux cravates. Spencer Stone avait été blessé à la main et au cou après avoir reçu des coups de lame de cutter. François Hollande leur avait aussitôt remis la Légion d’honneur à l’Elysée. En 2018, les trois héros avaient obtenu la nationalité française, après avoir demandé à être naturalisés compte tenu des liens très forts qu’ils avaient développés avec notre pays. Sur son compte Instagram, Spencer Stone filme fièrement son passeport français dans l’avion. Les trois camarades avaient également joué leur propre rôle dans un film réalisé par Clint Eastwood sur cet épisode.

Ce n’est pas la première fois que Spencer Stone se retrouve en fâcheuse posture. En octobre 2015, il avait été poignardé -heureusement sans gravité- à la sortie d’une boîte de nuit en Californie. Son agresseur avait été arrêté un mois plus tard.

Leave a Reply

%d bloggers like this: