Procès à Coblence : les bourreaux du régime de Bachar al-Assad sont prévenus – Libération

Spread the love
  • Yum

C’est une petite condamnation. Mais c’est un grand pas pour la justice en Syrie et pour toutes les victimes de Bachar al-Assad. En condamnant Eyad al-Gharib à quatre ans et demi de prison pour avoir transféré 30 manifestants en 2011 dans une prison de torture près de Damas, le tribunal de Coblence (Rhénanie-Palatinat) a surtout voulu transmettre un message clair au dictateur et à ses bourreaux : ils ne seront plus jamais à l’abri de poursuites dans le monde.

Cette condamnation d’un ancien membre d’un service de renseignement syrien est la première dans le monde concernant les exactions de Bachar al-Assad. «Le tribunal a mis clairement en cause le régime syrien. Le plus important dans ce jugement est que la justice ait employé les termes de “crimes contre l’humanité”», insiste Patrick Kroker, un des avocats de la partie civile et membre du Centre européen pour l…

Leave a Reply

%d bloggers like this: