Après toutes les rumeurs, on a pu prendre en main le nouvel Asus ROG Phone II. Evidemment, il s’agit de la version chinoise mais avec une ROM européenne. La différence avec le futur modèle européen concerne les bandes 4G et le test du ROG Phone II se fera bien sûr avec le modèle européen.

Les caractéristiques en rappel

Le Asus ROG Phone II est un des premiers smartphones équipé du nouveau SoC Qualcomm Snapdragon 855 Plus. C’est un smartphone premium dans tous les sens du terme et aucun compromis n’a été fait. La vraie différence avec un Samsung Galaxy S10+ ou un OnePlus 7 Pro, c’est qu’il se destine précisément à un public averti. D’ailleurs, tout le design et les choix techniques ont été faits suite aux retours des premiers utilisateurs de ROG Phone. Ecran plus grand, plus grosse batterie, temps de réponse réduit, rien n’a été laissé au hasard. Vous le trouvez trop grand et trop lourd ? C’est que vous n’êtes pas le public visé ! Dans tous les cas, je vous redirige vers l’annonce ICI pour toutes les caractéristiques techniques et les nouveautés.

L’écran et le poids

Lors de cette première prise en main, on ne passe pas à côté de l’impressionnant écran de 6,59″, il est massif. Le taux de rafraîchissement de 120Hz est loin d’être anodin, on en avait déjà vu les bénéfices sur le RazerPhone ou plus récemment le OnePlus 7 Pro (à 90Hz). L’affichage est super fluide et si ça reste subtil, il suffit de le comparer à un smartphone avec un écran 60Hz et on voit tout de suite les bénéfices d’un tel taux de rafraîchissement, encore plus dans le monde du gaming dont on connait déjà les bénéfices. Avec un écran de 6,59Hz et une batterie de 6000 mAh, sans oublier le système de refroidissement, on se retrouve avec un poids de 240g. Ce n’est pas léger, il faut en avoir conscience. Les utilisateurs d’iPhone XS Max savent de quoi on parle. Cela ne nous a pas gêné plus que cela mais clairement, il fait son poids et on est à la limite d’une mini-tablette.

Côté design, Asus la joue ROG, c’est à dire qu’on retrouve les traits qui font la gamme Republic of Gamers qu’on connaissait déjà. Ceux qui aiment les design tout en finesse comme les smartphones premium n’aimeront pas mais ceux qui approuvent le design ROG apprécieront toutes ces petites touches futuristes dont raffolent les gamers. Pour l’écran, pas d’encoche ou de trou dans l’écran, c’est un écran intégral mais Asus ne s’est embarrassé avec des bords fins, on retrouve les bords épais et c’est voulu par le constructeur taïwanais. En effet, cela permet d’y placer de vrais haut-parleurs stéréo et surtout, cela permet une meilleure prise en main en mode paysage lors des sessions de jeu. De même, la caméra avant a été placée pour être utile aussi bien en mode paysage qu’en mode portrait.

L’interface utilisateur

Si on fait abstraction du côté gaming, le ROG Phone II s’utilise comme un smartphone tout ce qu’il y a de plus classique. L’interface utilisateur est basée sur la dernière version de Zenfone UI découvert avec le Zenfone 6 (dont le test est ICI pour rappel). C’est très proche d’Android Stock voire même meilleur à vrai dire. Si vous pourrez choisir un rendu proche du Zenfone 6, il est chargé par défaut avec un thème axé gaming, normal. La seule différence avec le Zenfone 6, en dehors du thème, c’est la présence de l’application Armory Crate qui permet de gérer tous vos jeux avec une interface proche de celle d’une console. Pratique. On retrouve l’application Game Genie pour gérer les notifications et appels en plein jeu par exemple.

Les accessoires

Et enfin, de toutes les nouveautés gaming, on a particulièrement apprécié les Air Trigger 2, la fameuse technologie qui permet de simuler les boutons L et R d’une vraie manette. Ils fonctionnent très bien et sont très réactifs. Du côté des accessoires, le TwinView Dock II a été revu et il est bien plus équilibré et moins lourd, c’est appréciable. La batterie de 5000mAh permet donc virtuellement d’avoir une batterie totale de 11000mAh, c’est impressionnant. Le système d’insertion du smartphone a été revu et il est bien plus simple. Et enfin les Kunai, des sortes de Joycon pour ROG Phone II. On a trouvé les boutons un poil petits mais sur le support manette ou autour du smartphone, on a vraiment l’impression d’avoir une console portable, on adore. Mais là où Asus a bien travaillé son sujet c’est sur la possibilité d’utiliser les Kunai avec le TwinView Dock II, ce qui donne une sorte de Switch/DS du plus bel effet. Bon, évidemment, il faudra que les développeurs suivent et ça, c’est une autre histoire. Si le support du TwinView Dock II ne sera clairement pas la priorité des développeurs tiers, le support des Kunai en mode manette devrait se faire assez facilement, surtout avec cette possibilité d’être utilisé aussi bien en Bluetooth ou en USB qu’en sans-fil 2,4GHz.

Galerie Photo