Mercredi: 23°C. Jeudi: 23°C. Vendredi: 32°C?

“Entre 29 et 32°C sur le littoral”: c’est la température que devrait atteindre le mercure ce vendredi 14 juin sur le littoral azuréen, selon un prévisionniste de Météo-France en charge des Alpes-Maritimes.

Un pic de chaleur qui s’explique par “un flux de Sud-Est qui remonte du Sahara.” Comprendre: le sirocco, ce vent chaud qui arrive d’Afrique pour réchauffer l’atmosphère.

“C’est le scénario classique du sirocco: zone dépressionnaire dans les Baléares, anticyclone dans le Sahara”, décrypte encore ce météorologue.

Cet air chaud est d’ailleurs “chargé de sable”. De quoi salir les voitures en cas d’averse? “Ce n’est pas prévu ce vendredi, sinon très localement sur le relief.”

Avec des températures en hausse de quasiment 10°C par rapport à la veille, la Côte d’Azur n’est cependant pas à plaindre: le thermomètre pourrait dépasser les 40°C en Corse, l’île étant particulièrement exposée aux vents venus du Sahara.

Ce coup de chaud ne va pas durer: dès samedi, on devrait retrouver des valeurs de saison, autour de 23°C.

À Nice, le record de chaleur pour un mois de juin remonte à 1945: cette année-là, les thermomètres avaient atteint 36,8°C…