Présidentielle : Xavier Bertrand refuse toujours de participer à une primaire de la droite – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

Invité au JT de TF1, le président ex-LR des Hauts-de-France a assuré qu’il n’y aurait malgré tout qu’«un candidat de la droite républicaine».

C’est un choix de «cohérence». Invité lors du JT de TF1, le président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, a répété sa volonté de ne pas être candidat à la primaire de la droite. «Je suis candidat à l’élection présidentielle, je suis candidat pour être président de la République», a-t-il asséné.

Le casse-tête se poursuit. Réunis en bureau politique ce mardi, Les Républicains ont mis l’accent sur le collectif et acté leur calendrier pour désigner leur futur candidat. Dans une tribune publiée dans Le Figaro , Valérie Pécresse (ex-LR), Laurent Wauquiez (LR), Bruno Retailleau (LR) et Hervé Morin (Les Centristes) ont aussi réclamé l’organisation d’une primaire. Mais rien n’y fait. «En cohérence, je ne suis pas candidat à une primaire», a déclaré à nouveau Xavier Bertrand.

«La primaire n’a pas laissé que de bons souvenirs à droite, elle a été source de divisions, et la fois dernière, tous ceux qui sont passés par une primaire ont été éliminés lors du premier tour de l’élection», a poursuivi l’élu des Hauts-de-France. Bien que refusant la stratégie de son ancienne famille politique, Xavier Bertrand a assuré vouloir «rassembler» et «trouver la meilleure équipe possible». «Je veux rassembler les talents de la droite qui ont déjà exercé des responsabilités, mais aussi des nouveaux visages. Il faudra rassembler plus largement», a toutefois ajouté le candidat.

«Mes amis Les Républicains prendront leurs responsabilités»

Sans sa participation, l’organisation d’une primaire pourrait donc mener la droite à présenter deux candidats en 2022. Malgré cette possibilité, Xavier Bertrand s’est montré particulièrement confiant. «J’ai la conviction que le candidat de la droite républicaine, il n’y en aura qu’un, qu’il sera qualifié pour le second tour et qu’il gagnera l’élection présidentielle», a-t-il assuré. Avant de glisser : «Mes amis Les Républicains prendront leurs responsabilités.»

À moins d’un an de l’échéance ultime, Xavier Bertrand a une fois de plus rappelé les grandes orientations de son programme : «Je serai candidat pour un mandat unique, cinq ans seulement pour vraiment redresser le pays sans contraintes et sans calcul, en ayant des comptes à rendre aux seuls Français.» Pour cet été, l’élu a déjà annoncé qu’il partirait à la rencontre de la population. «J’ai la conviction que c’est dès maintenant qu’il faut le faire et qu’il ne faut pas perdre de temps», a-t-il mis en garde, alors qu’une primaire de la droite se déroulerait au mois de novembre prochain.

Leave a Reply

%d bloggers like this: