Présidentielle 2022 : rallier les anti-pass sanitaire du samedi, nouvelle stratégie de Jean-Luc Mélenchon – Franceinfo

Spread the love
  • Yum

“Une addition de sottises sans nom, dans une inefficacité totale et une brutalité absolue.” Voilà comment Jean-Luc Mélenchon résume la stratégie sanitaire d’Emmanuel Macron. Devant des centaines de militants galvanisés, en clôture de l’université d’été de la France Insoumise, près de Valence, dans la Drôme, le député et candidat à l’élection présidentielle de 2022 réaffirme, pour son premier grand meeting de campagne, son opposition au pass sanitaire.

Il s’associe aux manifestants contre le pass sanitaire du samedi, réunis dans les rues un peu partout en France tout l’été… du moins, à certains manifestants. “Nous sommes exaspérés, lorsque nous allons manifester, de recevoir d’un côté les leçons de la bien-pensance, de la caste. Et de l’autre, de devoir supporter l’extrême-droite et les antisémites, qui racontent et font n’importe quoi”, critique-t-il.

“Nous en avons assez de l’extrême-droite et des antisémites ! Fichez le camp de nos manifs. Gardez vos pancartes pour vous-même.”

Jean-Luc Mélenchon, candidat à l’élection présidentielle de 2022

à franceinfo

C’est la nouvelle stratégie de Jean-Luc Mélenchon : conquérir des soutiens, des futurs votes chez les manifestants anti pass sanitaire. Certains sont nombreux dans le public, à l’image de Jacques, qui n’était pas aux universités d’été de la France Insoumise samedi 28 août, parce qu’il manifestait contre le pass. Ce militant porte fièrement son gilet jaune, et valide cette tentative de rapprochement qui va au-delà des partis. “Les unions et sommets artificiels, avant qu’ensuite le leader demande de se rallier derrière sa bannière, les gens n’en veulent plus. Ils en ont marre, ils ne vont plus voter”, analyse-t-il. 

Des militants opposés au pass sanitaire mais ulcérés par la présence de complotistes et d’extrêmistes aux rassemblements sont aussi rassurés par la mise au point de Jean-Luc Mélenchon. Bertrand ne veut ainsi “pas être amalgamé avec des antisémites et des complotistes”. À l’inverse, son amie, Claude, estime qu’il “ne faut pas rejeter les gens mais au contraire les réunir, les unifier”.

En septembre, le candidat insoumis compte justement lancer une grande mobilisation contre le pass sanitaire, et fédérer tous les opposants derrière lui.

Rallier les anti-pass sanitaire du samedi, nouvelle stratégie de Jean-Luc Mélenchon – Reportage de Benjamin Mathieu

écouter

Leave a Reply

%d bloggers like this: