Pourquoi l’API est la clé de la transformation de l’entreprise

Spread the love
  • Yum

Pourquoi l’API est la clé de la transformation de l’entreprise

Les APIs existent depuis très longtemps mais elles sont devenues au fil du temps le cœur du réacteur des systèmes d’information, dont certains sont radicalement transformés par ces interfaces de programmation d’application (Application Programming Interface ou API). Canal d’accès à un service, à des données, lien de communication ou de déclenchement d’application, leur valeur ajoutée est supérieure à la somme de chacune des parties.

Avec les APIs, les entreprises réinventent avec agilité leur panoplie de services et le business model associé. C’est à la mesure de la transformation que la valeur des APIs sera évaluée par chaque entreprise.

publicité

Une valeur graduelle que l’on peut résumer en 4 étapes :

L’API pour être plus efficace : Les API sont utilisées comme outil de modernisation des systèmes d’information pour répondre à un besoin technique d’optimisation de l’architecture. C’est une démarche qui permet d’être plus agile, d’améliorer l’efficacité des processus internes et de réduire les coûts de développement.

L’architecture en microservice de plus en plus répandue utilise massivement les API pour assurer les communications entre l’interface utilisateur et les microservices. Au-delà de l’optimisation opérationnelle, il y a peu d’impact sur la transformation de l’entreprise, mais un gain avéré pour les cycles de développement. 

L’API pour s’ouvrir : les API, au-delà de la modernisation du système d’information, deviennent un outil de modernisation de l’organisation de l’entreprise, permettant à toutes les équipes de s’impliquer dans des développements innovants. Cette ouverture permet de profiter de services externes (API) pour enrichir son propre système d’information et/ou d’offrir à un ensemble de partenaires externes ciblés d’utiliser, via des API, des fonctions de sa propre entreprise pour ajouter des services à ses propres clients (co-création).

A ce stade l’entreprise répond aux besoins de normalisation et de conformité réglementaire (PSD2, par exemple pour les banques). L’entreprise commence à se transformer en s’ouvrant à d’autres sources d’informations et de traitement.  

L’API en tant que produit : l’API n’est plus uniquement une fonction middleware pour faciliter la communication, l’intégration et permettre d’exposer des services vers l’extérieur. Les API deviennent un produit consommable facilement par les « clients » et partenaires. C’est un canal supplémentaire et extrêmement efficace. Au lieu de fournir une application qu’il faut maintenir on fournit une API qui est facilement intégrable dans le SI du partenaire. L’API peut ainsi être monétisé. On acquiert de nouveaux clients et on génère des revenus. 

L’API pour la plateformisation :  L’API est un agent de transformation de l’entreprise. La proposition de valeur s’enrichit en proposant à l’ensemble de l’écosystème d’apporter de nouveaux services de manière indépendante en plus des offres de l’entreprise et de ses partenaires proches. On expose ainsi sa plateforme sous la forme d’un catalogue de services consommables via des API et auquel tous les membres peuvent souscrire. 

Cela renforce l’expérience client, l’agilité et ouvre de nouvelles possibilités d’échange et de relation d’affaires. Ce modèle implique de répondre aux besoins de haute sécurité, de facilité d’utilisation et de possibilité de facturation. De nombreux exemples d’Open API voient le jour en ce moment dans les domaines de la distribution, du secteur public ou de la santé.

Si le système d’information est le cerveau de l’entreprise, les API en sont le système nerveux. Dans un monde digital, la circulation de l’information et sa transformation sont les conditions sine qua non d’une transformation aboutie. De la simple optimisation du SI à la plateformisation de l’entreprise, l’API est la garante de la vitalité opérationnelle de l’ensemble.

Leave a Reply

%d bloggers like this: