Pourquoi Jean Castex se risque sur Twitch – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

« Il répondra sur tous les sujets, de manière cash, authentique et sans tabou », promet l’entourage de Jean Castex, avec un certain sens du « teasing ». Après François Hollande et sa prestation tonitruante sur la plate-forme de streaming Twitch, c’est le Premier ministre qui va se prêter dimanche 14 mars au même exercice des questions-réponses relayées par Samuel Etienne, sans filtre et « en live ». Mais aussi avec « bienveillance », puisque c’est le credo revendiqué par le journaliste à travers le hashtag #FCBienveillance. Même si lundi, l’ancien président de la République a surtout fait le buzz après ses piques envoyées à l’endroit d’Emmanuel Macron…

Doit-on s’attendre au même lâcher-prise avec le Premier ministre ? « Il a un parler très cru, le sens de la formule parfois bien sentie et aussi énormément d’humour. Ça peut nous réserver quelques surprises », commente, amusé, un poids lourd du gouvernement. Dans les couloirs ministériels, d’autres sont cependant plus circonspects : « Il est Premier ministre, il est en responsabilité et ne peut pas dire n’importe quoi. Qui plus est dans une période de crise exceptionnelle comme celle que l’on vit. Alors que peut-il dire de vraiment original et disruptif devant le public de Twitch ? » s’interroge ainsi un conseiller ministériel.

«Une opération politique à peu de frais» ?

« Il y a une part de risque, c’est vrai. Mais il a raison de le faire. Et quitte à le faire, il faut qu’il joue le jeu en étant naturel, spontané. Sinon, ça ne servira à rien et l’exercice sera raté », embraye le communicant Gaspard Gantzer, autrefois responsable de la presse élyséenne de François Hollande. Mais pas d’inquiétudes, à entendre les proches du Premier ministre, qui mettent en avant le professionnalisme de Samuel Etienne sur lequel compter « pour réaliser une interview sans complaisance ».

Cela n’a pourtant pas empêché le célèbre animateur de « Questions pour un champion » de recevoir mercredi une volée de critiques parmi certains membres de sa communauté. Certains parlant de « mauvais choix », d’autres redoutant une discussion avec Castex « tout sauf anodine, une opération politique à peu de frais pour le gouvernement ».

Des réactions qui ont même obligé le journaliste à s’expliquer sur Twitter : « Mon pari, c’est que Twitch peut être un outil de dialogue, d’échanges, de débats. Affirmer que telle ou telle personne n’a pas le droit d’y accéder n’est pas un acte de tolérance ». Ce mercredi 10 mars, Samuel Etienne, aux Grandes Gueules de RMC, a par ailleurs précisé qu’il n’inviterait jamais de personnalité du Rassemblement national.

Dépoussiérer son image et parler à tous

Jean Castex, lui, se frotte déjà les mains à l’idée de ce rendez-vous médiatiquement iconoclaste auprès d’un public jeune avec lequel il compte aborder tous les sujets. Il l’a même relayé mardi soir sur Twitter en filant la métaphore sportive : « L’Olympique de Matignon donne rendez-vous au #FCBienveillance ce dimanche à 18h00 ».

Un tweet « de sa propre initiative », jure-t-on, immédiatement remonté en tête des tendances sur célèbre réseau social. Et, de fait, une belle opération de communication pour celui qui, depuis des semaines, travaille à dépoussiérer son image en allant dans des médias moins conventionnels pour les politiques. Comme le prouve encore son interview au magazine Society cette semaine, dans laquelle il se livre personnellement sur la crise sanitaire du Covid-19, mais aussi son passage dans « C à vous » sur France 5 en janvier dernier.

Newsletter Politique

Nos analyses et indiscrétions sur le pouvoir

La preuve, aussi, que le sommet de l’Etat a plus que jamais intégré l’idée que pour parler aujourd’hui à tous les Français, il n’avait pas d’autre choix que de se démultiplier en s’adressant à des segments de population, plutôt que d’enchaîner les 20 heures télévisés. « Avec les restrictions sanitaires, le Premier ministre ne peut pas non plus aller au contact des gens dans la rue comme il l’aimerait, complète son entourage. Comme aller serrer des mains, répondre aux interpellations sur les marchés, etc. Et Twitch, c’est ça aussi »

Leave a Reply

%d bloggers like this: