Pourquoi des svastikas sont devenus les symboles de certains hôtels sur Google Maps

Google a depuis corrigé ce problème, qui n’a rien à voir avec le nazisme.

Tomber sur un svastika sur Google Maps, ça peut surprendre. Depuis quelques jours, plusieurs personnes se demandent pourquoi ce symbole apparaît au-dessus de bâtiments dans l’outil cartographique de Google. Comme l’explique le HuffPost, des utilisateurs présents en Irlande, Californie ou en Angleterre ont vu apparaître des svastikas dernièrement et ont cherché à comprendre ce qui se passait, parfois en demandant des réponses au géant du web.

@googlemaps can you tell me why the hotels in Dublin on my Google maps has swastika signs for them pic.twitter.com/rPuTN6W47y

 

Excuse me @Google but why are your maps showing London hotels with #Swastikas on the pins?? @TheSavoyLondon @StrandPalace @Imperial_Hotels pic.twitter.com/GtHkqlSNAO

 

Pourtant réplique Mashable, l’existence de svastikas sur Google Maps n’est pas un bug, ou l’oeuvre de personnes mal-intentionnées. C’est un choix volontaire de la part de Google d’utiliser ce symbole pour identifier les temps bouddhistes.

Un symbole de spiritualité

Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’histoire du svastika, le HuffPost rappelle qu’avant d’être récupérée par les nazis, qui l’orientaient généralement à 45 degrés, le svastika a existé pendant des milliers d’années, et «était porteur d’un message bien plus positif dans de nombreuses anciennes religions des cultures eurasiennes, où il représentait des choses comme la divinité et la spiritualité».

Le seul problème ici, que reconnaît par ailleurs Google, est que le symbole est apposé sur des bâtiments qui n’ont rien à voir avec ça. Contacté par Mashable, le géant du web indique qu’il est en train de réparer le problème qui associe par erreur des hôtels avec l’icône de temples bouddhistes. «Cette image n’est pas un svastika, mais un symbole bouddhiste de culte [Google n’a cependant pas précisé pourquoi il estime que cette (…) Lire la suite sur Slate.fr