Easy Anti-Cheat est une solution que les joueurs en ligne connaissent bien : elle équipe plus de 80 jeux actuellement proposés sur le marché, et concerne 100 millions de joueurs PC. L’objectif est d’empêcher les tricheurs potentiels de modifier les jeux pour leur permettre de gagner plus facilement face aux joueurs « réglos ».

Fortnite

A l’heure où le jeu en ligne fédère des millions de joueurs chaque jour, on comprend bien qu’Epic Games, dont le titre-phare, Fortnite, explose actuellement tous les records, voit dans la protection de son titre une priorité. C’est la raison pour laquelle le studio américain vient de racheter Kamu, entreprise finlandaise justement à l’origine de Easy Anti-Cheat. « L’équipe et les outils de Kamu ont été essentiels pour créer une expérience multijoueur dynamique et équitable pour tous les joueurs de Fortnite », a commenté le patron d’Epic, Tim Sweeney. « Construire et lancer des jeux, aujourd’hui, est incroyablement difficile, et ne représente que la moitié du combat. Les outils de Kamu aident les développeurs à maintenir le succès des jeux après leur lancement. Chez Epic, nous ne réussissons que lorsque les développeurs réussissent. »

Kamu

Le message est donc clair pour les tricheurs qui espèrent toujours opérer sur Fortnite : Epic Games ne vous lâchera pas, et met tous les moyens pour vous mettre hors service. Enfin, le rachat ne remet pas en cause l’utilisation de l’Easy Anti-Cheat pour les jeux autres que ceux d’Epic Games.