Pont de Gênes : cinq questions sur le nouveau viaduc construit en un temps record – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

Une inauguration en grande pompe, pourtant mêlée au ressentiment des familles des victimes. Ce lundi, presque deux ans jour pour jour après le dramatique effondrement du pont de Gênes, qui a causé la mort de 43 personnes dont les véhicules ont été précipités dans le vide, un nouvel édifice est inauguré dans la ville du nord de l’Italie, en présence du président et du chef du gouvernement. Le Parisien revient sur la construction express, en 15 mois à peine, de ce viaduc monumental signé par l’architecte Renzo Piano, sur fond de drame sécuritaire en Italie.

Qu’est-ce qui change par rapport au pont précédent ?

Ce nouveau pont est né des mains de plusieurs sociétés italiennes, qui se sont réunies pour collaborer à partir d’une esquisse de l’architecte Renzo Piano, natif de Gênes, qui a offert son projet à la ville. C’est à lui que l’on doit notamment le Centre Pompidou et le nouveau Palais de justice, tous les deux implantés à Paris.

Pont de Gênes : cinq questions sur le nouveau viaduc construit en un temps record

Si l’ancien pont – dont titre officiel de viaduc du Polcevera, était plus souvent remplacé par celui de « pont Morandi », du nom de son concepteur Riccardo Morandi – s’étalait sur 1102 mètres, celui-ci est un peu plus petit, avec ses 1067 mètres de longueur. Il est également moins majestueux que son prédécesseur inauguré en 1967, dont les piliers s’élevaient pour certains à 80 m de haut. Tous les deux ont été hissés à 45 m du sol, mais le pont de Renzo Piano s’avère plus léger. L’architecte a voulu lui conférer une forme de proue de navire et l’a surmonté de 43 piliers (ou mâts) lumineux, en hommage à chacune des victimes de l’effondrement de 2018. Comme pour le pont Morandi, celui-ci accueillera une portion de l’autoroute A10. Son dernier tronçon a été posé en avril dernier.

Comment a-t-il pu être construit en si peu de temps ?

Il s’agissait, pour la ville, de mener une course contre la montre, afin de pallier le trou béant laissé pendant deux ans par l’effondrement du pont Morandi, sur lequel circulait une autoroute particulièrement empruntée. Un défi de taille, dans une Italie souvent plombée par ses lenteurs administratives. Cette construction express a notamment pu aboutir en raison de la masse de main-d’œuvre recrutée. Près de 1000 ouvriers se sont ainsi relayés jour et nuit pendant des mois, et ce même pendant le confinement.

Flavio Lo Scalzo/REUTERS
Flavio Lo Scalzo/REUTERS  

« De nombreuses entreprises de construction nous ont appelées après la chute du Morandi. Les ouvriers voulaient travailler sur le nouveau pont », a souligné auprès de nos confrères de la RTBF l’un des ingénieurs du projet. Outre le nombre considérable d’ouvriers, le directeur du projet, Francesco Poma, précise avoir « utilisé des ciments spéciaux qui ont permis d’accélérer la construction », et avoir ainsi mis « moins de trente jours par pilier ». Ces derniers ont d’ailleurs commencé à être construits alors même que l’ancien pont n’avait pas encore été totalement démoli.

Quid de sa sécurité ?

La sécurité de l’édifice est primordiale, alors que son prédécesseur s’est effondré en raison de lacunes dans son entretien et de la neutralisation involontaire de capteurs qui permettaient de surveiller son état, comme l’a souligné un rapport en novembre dernier. Pour tester sa solidité, mi-juillet, le pont de Renzo Piano a été traversé par 56 camions d’un poids de 44 tonnes chacun, soit 2500 tonnes, qui ont permis aux autorités d’éviter de nouvelles frayeurs.

L’effondrement du pont Morandi, qui a fait 43 morts, a, pendant plusieurs mois, coupé en deux la ville de Gênes/LP/Arnaud Dumontier
L’effondrement du pont Morandi, qui a fait 43 morts, a, pendant plusieurs mois, coupé en deux la ville de Gênes/LP/Arnaud Dumontier  

Par ailleurs, afin d’éviter des dommages qui pourraient survenir en raison d’une corrosion, il est muni d’un système de déshumidification, qui permettra aussi d’éviter la formation de condensation de sel, dans cette ville de bord de mer. La dernière étape technique a par ailleurs été franchie récemment, rapporte le quotidien italien La Repubblica : le pont a obtenu une autorisation d’ouverture de la part du ministère des Transports après une inspection de viabilité. Preuve de sa confiance dans les entreprises du bâtiment à l’origine de l’ouvrage, c’est le président italien, Sergio Mattarella lui-même, qui franchira le premier le pont, en voiture, ce lundi.

Comment est-il perçu par les familles de victimes ?

Cette inauguration a fortement déplu aux familles des victimes. « Nous ne serons pas présents à l’inauguration, nous ne voulons pas que la tragédie se termine en carnaval », a notamment commenté auprès de l’AFP Egle Possetti, représentant du Comité des parents des victimes. « On peut faire une grande fête de ce genre si le pont a été détruit car il était vieux, qu’on en a construit un nouveau et que personne n’est mort », a-t-il aussi déploré.

Auprès du quotidien La Repubblica, cet Italien a ajouté : « Nous ne nous sentirons jamais intégrés à ce pont, né sur les cendres d’un drame. Personnellement je n’y mettrai jamais les pieds ». Les familles et amis des personnes décédées ont annoncé qu’ils se retrouveraient dans 11 jours, le 14 août, date anniversaire du drame, pour rendre hommage à leurs proches, loin de l’édifice.

Où en est l’enquête ?

En août 2019, le procureur de Gênes, qui coordonne les investigations, avait résumé les faits ainsi : « Le pont […] s’est écroulé parce qu’il ne réussissait plus à tenir debout ». La société Autostrade per L’Italia, gestionnaire du viaduc et propriété du groupe Benetton, se trouve sur le banc des accusés. Il lui est reproché d’avoir négligé pendant de longues années la sécurité du pont Morandi et d’avoir fait fi de plusieurs rapports dénonçant sa vétusté et son risque d’effondrement.

En tout, plus de 7o personnes ont été mises en examen pour « homicides involontaires », dans le cadre d’une enquête qui suit toujours son cours. La perspective d’un procès demeure lointaine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *