Policier tué au Capitole : qui est l’assaillant abattu ? – LCI

Spread the love
  • Yum

ATTAQUE – Le jeune homme qui a précipité sa voiture sur des policiers devant le Capitole vendredi a été identifié. L’attaque ne paraît pas pour l’instant “liée au terrorisme” commentent les autorités.

Vendredi 2 avril, aux alentours de 13 heures, un jeune homme au volant d’une voiture a percuté deux officiers du Capitole, tuant un agent et en blessant un autre. Toujours au volant de sa voiture, il a ensuite heurté une des barrières du bâtiment. Selon Yogananda Pittman, cheffe par intérim de la police du Capitole, l’homme aurait ensuite “commencé à se précipiter” vers d’autres officiers et c’est à ce moment-là que “les policiers du Capitole américain ont tiré sur le suspect”. 

Selon des sources policières contactées par CNN, le suspect a été identifié comme Noah Green, un jeune homme noir de  25 ans. Quelques semaines avant l’attaque, il aurait déclaré sur les réseaux sociaux qu’il avait perdu son emploi et qu’il souffrait de problèmes de santé. Il aurait aussi confié se sentir “contrôlé mentalement” par le gouvernement fédéral. 

L’attaque ne paraît pas pour l’instant “liée au terrorisme”

Après l’attaque, des médias américains ont diffusé sa photo ainsi que celle de sa page Facebook, sur laquelle il exprimait sa sympathie pour le dirigeant du mouvement “Nation of Islam”, Louis Farrakhan, régulièrement dénoncé pour avoir tenu des propos antisémites. Le réseau social a réagi dans la soirée par un communiqué, où il indique avoir retiré les comptes Facebook et Instagram du suspect, et “tout contenu qui fait l’éloge, soutient, ou représente l’attaque ou le suspect”.

D’autres détails sur le suspect ont également commencé à émerger dans la soirée. L’université Christophe Newport a ainsi confirmé à l’AFP que Noah Green était diplômé en finance depuis 2019. Selon le chef de la police de Washington, Robert Contee, l’attaque ne paraît pas pour l’instant “liée au terrorisme, mais nous allons bien évidemment continuer d’enquêter”. 

Le deuxième officier à mourir dans l’exercice de ses fonctions en 2021

L’officier décédé des suites de ses blessures a été identifié comme étant William Billy Evans, en poste au sein de la police du Capitole depuis 18 ans. Le deuxième policier transféré à l’hôpital après l’attaque, est lui dans un état stable. 

William Billy Evans est le deuxième officier du Capitole à mourir dans l’exercice de ses fonctions cette année. Le policier Brian D. Sicknick, est  décédé un jour après l’émeute du Capitole  le 6 janvier. Deux autres se sont suicidés quelques jours après les faits. 

Lire aussi

Si les élus du Congrès sont en vacances parlementaires cette semaine, certains membres de leurs équipes, des employés, des journalistes et des policiers étaient présents lors de ces faits, survenus en tout début d’après-midi. Ces habitués du Capitole sont encore traumatisés par l’attaque du 6 janvier qui avait fait cinq morts, dont un policier. 

“Nous savons à quel point les temps sont durs pour le Capitole, pour tous ceux qui y travaillent et ceux qui le protègent”, a souligné Joe Biden dans un communiqué, en ordonnant la mise en berne des drapeaux des bâtiments publics fédéraux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

“Jetée comme une malpropre” : la colère d’une caissière licenciée pour 4 euros de courses pendant sa pause

Autotests en vente libre le 12 avril : comment ça marche et à quel prix ?

AstraZeneca : trois nouveaux cas de thromboses, dont deux décès

EN DIRECT – Covid-19 : 6600 policiers et gendarmes en Ile-de-France pour le week-end de Pâques

Candice éliminée de “Koh-Lanta” : “La stratégie, ce n’est pas mentir droit dans les yeux”

Leave a Reply

%d bloggers like this: