Plus de 230 pompiers mobilisés pour un double incendie dans les Landes – Le Monde

Spread the love
  • Yum

La saison des feux de forêt n’est pas terminée dans le sud de la France. Plus de 230 pompiers étaient mobilisés dans les Landes depuis samedi 28 août, dans l’après-midi, pour maîtriser deux incendies qui ont détruit au moins 80 hectares de forêt de pins, sans faire de victimes, dans les secteurs de Mimizan et Seignosse. Les autorités ont ordonné des évacuations préventives, a annoncé la préfecture des Landes.

A Mimizan, l’incendie a brûlé 56 hectares de forêt et mobilisé plus de 100 pompiers depuis 16 heures dans un secteur peu habité. Il « est désormais circonscrit », a annoncé la préfecture dans son dernier point de situation.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Les Vosges contraintes de s’adapter au réchauffement climatique

Selon la préfète, Cécile Bigot-Dekeyzer, « une vingtaine de caravanes de gens du voyage situées à proximité ont été évacuées par précaution et réinstallées sur un terrain à Mimizan », soit environ une vingtaine de personnes d’après les pompiers.

Une intervention compliquée par la configuration des lieux

L’autre incendie, qui s’était déclaré plus tard dans l’après-midi, à 80 km de là entre Seignosse et Soustons, a déjà ravagé entre 30 hectares et 40 hectares de forêt. Il était « toujours en cours » peu avant minuit et mobilisait encore 130 pompiers, selon la préfecture. Sur ce site proche de l’étang Blanc, l’intervention est compliquée par la configuration des lieux, en partie inaccessibles, avec des « reliefs atypiques et des zones de marais », a précisé le représentant des pompiers.

« Un restaurant, onze maisons et un camping (28 personnes) ont été évacués par précaution », d’après le communiqué de la préfecture. Deux avions bombardiers d’eau volant depuis le sud-est, sont d’abord intervenus à Mimizan avant de se diriger dans la soirée à Seignosse. Au total, une quarantaine de gendarmes sont mobilisés pour sécuriser les abords des deux sinistres. La départementale 189 a été coupée dans le secteur de l’étang Blanc.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi La planète est entrée dans l’ère des « mégafeux »

Le Monde avec AFP

Leave a Reply

%d bloggers like this: