PlayStation serait-il en train d’abandonner peu à peu le Japon ?

Spread the love
  • Yum

S’il y a bien deux pays d’une importance capitale dans l’histoire du jeu vidéo, c’est le Japon et les États-Unis. Véritables pionniers de l’industrie, les principales consoles de jeux vidéo proviennent de ses deux grandes nations. Sega avec la MegaDrive, la MasterSystem ou encore la Dreamcast. Microsoft avec les Xbox du côté américain.

Mais aussi Nintendo avec la NES, la 64, la GameCube, la Wii ou bien encore la Switch pour ne citer qu’elles. Ainsi que Sony avec les PlayStation au Japon. Ces deux pays représentent majoritairement à eux deux plus de 40 ans d’histoire du jeu vidéo. Bien entendu, Sony et Nintendo ont une puissance de frappe assez stratosphérique au pays du soleil levant depuis le lancement de leurs machines. Mais depuis une petite décennie, il semblerait que PlayStation soit sur la voie du changement. Une impression accentuée par la sortie de la PlayStation 5 en novembre dernier.

PlayStation et le Japon, un déclin décisif dans les années à venir ?

PlayStation Japan

© Presse-citron.net

Le Japon, c’est le territoire de PlayStation. Depuis l’arrivée de la marque en 1996, Sony réalise d’énormes chiffres de ventes avec ses consoles. De la PS One à la PS2, en passant par la PSP (après un départ laborieux) ou encore la PS3, chaque sortie de consoles est un phénomène et des millions d’unités écoulées.

Mais depuis une grosse décennie, les choses sont en train d’évoluer. Depuis toujours, Sony a en face de lui un mastodonte de l’industrie du jeu vidéo avec Nintendo qui ne rate quasiment aucun lancement non plus. À partir de 2005, Big N a commencé à enterrer les consoles portables de Sony avec sa Nintendo DS ne laissant aucune chance à la PlayStation VITA en 2011.

Sony PS5 au meilleur prix Prix de base : 499 €

Voir plus d’offres

Au niveau des consoles de salon, Sony résiste et tient tête à son compatriote. Pourtant, la firme semble changer de stratégie depuis la sortie de la PlayStation 4. Sony Interactive Entertainment opte pour des décisions étonnantes qui n’ont rien à avoir avec les ventes des consoles sur l’archipel nippon, mais qui montrent clairement la volonté de PlayStation de changer de cap pour les années à venir avec de nouvelles priorités.

Test PS5 PlayStation 5

© Presse-citron.net

Avec 240 000 PS5 vendues en six semaines au Japon, la console réalise le « plus mauvais » départ concernant les ventes des consoles PlayStation sur une période équivalente, à l’exception de la PSP. Cela reste tout de même six fois plus que les Xbox Series X et Xbox Series S sur ce même sol japonais malgré une baisse de prix avant même la sortie des nouvelles consoles de Microsoft.

Pourtant, comme partout dans le monde, la PS5 reste introuvable au Japon et la liste d’attente pour se procurer une machine reste longue comme dans la plupart des autres pays. Ainsi, Sony a fait le choix intentionnel de ne pas privilégier le Japon aux dépens des États-Unis et de l’Europe où ce sont plus de 2 millions de consoles qui se sont écoulées sur ces territoires. En 2013 déjà, pour la sortie de la PS4, Sony avait fait le choix historique de sortir sa console partout dans le monde avant de servir les joueurs japonais en dernier trois mois après le lancement de la console aux USA et en Europe.

Manette PS5 DualSense au meilleur prix Prix de base : 69 €

Au cours d’un dossier réalisé par GamesIndustry Japan, l’analyste Hideki Yasuda (membre de l’Ace Economic Research Institute), a évoqué ses craintes concernant la stratégie de PlayStation qui souhaite s’éloigner du Japon pour séduire les joueurs occidentaux avec l’Europe et les États-Unis en ligne de mire. Selon Yasuda, les ventes de la PS5 pourraient être encore plus décevantes que celles de la PS4.

Des ventes totales à hauteur de 240.000 unités sont de loin les plus faibles de l’histoire des consoles de salon PlayStation. Si cette tendance venait à perdurer, les ventes de la PS5 (au Japon) sur l’ensemble de son cycle pourraient finir bien en dessous de celles de la PS4.

Pour l’heure, la PS4 ne s’est écoulée qu’à seulement 10 millions d’unités au Japon sur les 110 millions de consoles vendues à travers le monde. Un changement de stratégie claire et pour le moment gagnant pour Sony quand on voit l’énorme succès de la PS4 et les débuts de la PS5. Reste à savoir maintenant si cette stratégie sera gagnante sur la durée.

Leave a Reply

%d bloggers like this: