Pionner du Web 2.0, Bebo fait son grand retour

Spread the love
  • Yum

Il faisait partie des initiateurs du Web 2.0. Lancé en 2005, Bebo était l’un des premiers réseaux sociaux à avoir su séduire de nombreux utilisateurs avant même l’arrivée des géants Facebook et Twitter. La plateforme avait ensuite connu une longue descente aux enfers et l’histoire semblait terminée. On vient pourtant d’apprendre que Bebo allait faire son retour en ce mois de février, sous la forme d’un « tout nouveau réseau social ».

Un retour qui tombe à pic ?

Pour l’heure, le site n’est seulement disponible qu’en version bêta privée pour ceux qui disposent d’un mot de passe. Sur la page d’accueil, on peut lire un message qui n’hésite pas à miser sur l’humour :

Bebo revient en février 2021 en tant que tout nouveau réseau social. Nous sommes actuellement en version bêta privée. Si vous avez été invité, veuillez saisir le mot de passe ci-dessous. Il s’agit d’un site totalement nouveau développé par les fondateurs d’origine. Tous les anciens comptes ont disparu depuis longtemps (probablement pour le mieux, mais désolé pour les anciennes photos!). Sur le front des bonnes nouvelles, Trump est banni de Bebo avant même que nous ne l’ayons lancé. Le monde progresse vraiment !

On n’en saura pas plus pour le moment, mais c’est une vraie bonne nouvelle pour tous ceux qui avaient apprécié les débuts du réseau social. Business Insider a refait l’historique de cette plateforme lancée en janvier 2005 à San Francisco par Michael et Xochi Birch. Petit à petit le site a gagné en popularité et notamment en Irlande et au Royaume-Uni où il s’est hissé en position de leader en 2007.

Racheté en 2008 par AOL pour 850 millions de dollars, il comptait alors 80 millions d’utilisateurs. Toutefois ce succès s’est heurté à l’écrasante montée en puissance de Facebook. Le portail a été ensuite été vendu à de multiples reprises et a perdu sa vocation de réseau social pour devenir un service de messagerie et de streaming au succès relativement modeste. Il sera donc intéressant de voir comment sera accueilli ce come-back qui tombe dans une période où certains internautes cherchent des alternatives aux géants du web.

Leave a Reply

%d bloggers like this: