La cérémonie au pied du monument de Charly-Oradour est survenue après une messe à l'église du village. Autorités civiles et militaires, dont le préfet de Moselle, Didier Martin, ont entouré les habitants de Charly, venus nombreux pour ce nouveau rendez-vous avec l'Histoire. Photo Maury GOLINI Photo HD La cérémonie au pied du monument de Charly-Oradour est survenue après une messe à l’église du village. Autorités civiles et militaires, dont le préfet de Moselle, Didier Martin, ont entouré les habitants de Charly, venus nombreux pour ce nouveau rendez-vous avec l’Histoire. Photo Maury GOLINI
Les porte-drapeaux des Anciens Combattants sont venus en nombre pour célébrer le 75e anniversaire du massacre d'Oradour-sur-Glane. Photo Maury GOLINI Photo HD Les porte-drapeaux des Anciens Combattants sont venus en nombre pour célébrer le 75e anniversaire du massacre d’Oradour-sur-Glane. Photo Maury GOLINI
Photo chargée en symbolique. Le maire de Charly-Oradour, René Huberty, a reçu un élu d'Oradour-sur-Glane, Benoît Sadry. Photo Maury GOLINI Photo HD Photo chargée en symbolique. Le maire de Charly-Oradour, René Huberty, a reçu un élu d’Oradour-sur-Glane, Benoît Sadry. Photo Maury GOLINI
Dans les rangs, des enfants, beaucoup d'enfants. Pour se rappeler à la mémoire de leurs camarades disparus à Oradour-sur-Glane. 205 ont péri en 1944 dont 25 avaient moins de cinq ans. Photo Maury GOLINI Photo HD Dans les rangs, des enfants, beaucoup d’enfants. Pour se rappeler à la mémoire de leurs camarades disparus à Oradour-sur-Glane. 205 ont péri en 1944 dont 25 avaient moins de cinq ans. Photo Maury GOLINI
Le maire de Charly-Oradour, René Huberty, a eu du mal à cacher son émotion à l'instant de dire le récit des événements du 10 juin 1944. Ces 642 personnes, de Charly et d'Oradour-sur-Glane, emmenées à la mort par le nazisme. Photo Maury GOLINI Photo HD Le maire de Charly-Oradour, René Huberty, a eu du mal à cacher son émotion à l’instant de dire le récit des événements du 10 juin 1944. Ces 642 personnes, de Charly et d’Oradour-sur-Glane, emmenées à la mort par le nazisme. Photo Maury GOLINI
Il y avait les porte-drapeaux des Anciens Combattants mais aussi l'association de Vigy venue jusqu'à Charly au volant d'anciens véhicules militaires. Photo Maury GOLINI Photo HD Il y avait les porte-drapeaux des Anciens Combattants mais aussi l’association de Vigy venue jusqu’à Charly au volant d’anciens véhicules militaires. Photo Maury GOLINI
La cérémonie a eu lieu au pied du monument aux Morts où ont convergé les habitants du village après une messe. Photo Maury GOLINI Photo HD La cérémonie a eu lieu au pied du monument aux Morts où ont convergé les habitants du village après une messe. Photo Maury GOLINI
Le maire de Charly-Oradour, René Huberty: "C'est toujours un moment fort de se retrouver tous ici. C'est important pour la collectivité de se souvenir, de communier en même temps". Photo Maury GOLINI Photo HD Le maire de Charly-Oradour, René Huberty: “C’est toujours un moment fort de se retrouver tous ici. C’est important pour la collectivité de se souvenir, de communier en même temps”. Photo Maury GOLINI
Des rangs serrés, des cœurs tout autant pour supporter le récit des événements d'il y a 75 ans. Photo Maury GOLINI Photo HD Des rangs serrés, des cœurs tout autant pour supporter le récit des événements d’il y a 75 ans. Photo Maury GOLINI
Les uns à la suite des autres, les élus des commune voisines sont venus déposer une gerbe au pied du monument. Photo Maury GOLINI Photo HD Les uns à la suite des autres, les élus des commune voisines sont venus déposer une gerbe au pied du monument. Photo Maury GOLINI
Une église du village où il fallait encore se serrer sur les bancs, comme à chaque anniversaire de la tragédie. Photo Maury GOLINI Photo HD Une église du village où il fallait encore se serrer sur les bancs, comme à chaque anniversaire de la tragédie. Photo Maury GOLINI
Après la messe, les habitants, ici en costume traditionnel lorrain, ont convergé vers le centre du village pour les dépôts de gerbes et les discours en la mémoire des victimes. Photo Maury GOLINI Photo HD Après la messe, les habitants, ici en costume traditionnel lorrain, ont convergé vers le centre du village pour les dépôts de gerbes et les discours en la mémoire des victimes. Photo Maury GOLINI
Une belle cérémonie organisée par la commune, chargée en émotion, comme à chaque fois. Photo Maury GOLINI Photo HD Une belle cérémonie organisée par la commune, chargée en émotion, comme à chaque fois. Photo Maury GOLINI
Des visages avenants, bienveillants. La chaleur humaine a fait oublier les bourrasques, ce vendredi 7 juin, à Charly-Oradour. Photo Maury GOLINI Photo HD Des visages avenants, bienveillants. La chaleur humaine a fait oublier les bourrasques, ce vendredi 7 juin, à Charly-Oradour. Photo Maury GOLINI
Benoît Sadry, conseiller municipal à Oradour-sur-Glane, est de retour à Charly-Oradour pour la seconde fois en cinq ans. "Je suis ému, beaucoup. J'aime être ici, me rappeler la mémoire de ces enfants, de toutes ces victimes". Photo Maury GOLINI Photo HD Benoît Sadry, conseiller municipal à Oradour-sur-Glane, est de retour à Charly-Oradour pour la seconde fois en cinq ans. “Je suis ému, beaucoup. J’aime être ici, me rappeler la mémoire de ces enfants, de toutes ces victimes”. Photo Maury GOLINI
Le préfet de Moselle, Didier Martin, était présent à Charly-Oradour: "44 habitants de Charly et de Montoy-Flanville ont péri à Oradour-sur-Glane, ce village où se sont mêlés l'horreur et la tristesse" . Photo Maury GOLINI Photo HD Le préfet de Moselle, Didier Martin, était présent à Charly-Oradour: “44 habitants de Charly et de Montoy-Flanville ont péri à Oradour-sur-Glane, ce village où se sont mêlés l’horreur et la tristesse” . Photo Maury GOLINI
Les habitants du village, comme à chaque commémoration, sont venus encore nombreux. Photo Maury GOLINI Photo HD Les habitants du village, comme à chaque commémoration, sont venus encore nombreux. Photo Maury GOLINI
Quelques gouttes de pluie, des bourrasques soudaines mais le ciel, chargé, a su retenir la pluie le temps du souvenir. Photo Maury GOLINI Photo HD Quelques gouttes de pluie, des bourrasques soudaines mais le ciel, chargé, a su retenir la pluie le temps du souvenir. Photo Maury GOLINI
Le maire, René Huberty et le préfet, Didier Martin, remercient les porte-drapeaux. Photo Maury GOLINI Photo HD Le maire, René Huberty et le préfet, Didier Martin, remercient les porte-drapeaux. Photo Maury GOLINI
Le costume d'époque n'était pas que civil. Photo Maury GOLINI Photo HD Le costume d’époque n’était pas que civil. Photo Maury GOLINI
Des bonnes bouilles pour rendre l'instant des plus précieux. Les porte-drapeaux étaient aussi d'un âge encore neuf et c'est avec un plaisir non-dissimulé que les enfants du village ont participé à la cérémonie. Entonnant également la Marseillaire. Photo Maury GOLINI Photo HD Des bonnes bouilles pour rendre l’instant des plus précieux. Les porte-drapeaux étaient aussi d’un âge encore neuf et c’est avec un plaisir non-dissimulé que les enfants du village ont participé à la cérémonie. Entonnant également la Marseillaire. Photo Maury GOLINI
Les élus des communes environnantes ne ratent jamais la commémoration. Photo Maury GOLINI Photo HD Les élus des communes environnantes ne ratent jamais la commémoration. Photo Maury GOLINI
La place du centre du village était noire de monde. Photo Maury GOLINI Photo HD La place du centre du village était noire de monde. Photo Maury GOLINI
La météo, des plus menaçantes, est restée clémente durant la cérémonie au monument aux Morts. Photo Maury GOLINI Photo HD La météo, des plus menaçantes, est restée clémente durant la cérémonie au monument aux Morts. Photo Maury GOLINI