Pénurie de composants chez le principal fournisseur d’Apple ?

Spread the love
  • Yum

À cause de multiples facteurs, plusieurs industries font aujourd’hui face à une pénurie de semiconducteurs qui causent une réduction de la production. Et malheureusement, le marché des smartphones n’est pas épargné.

Dans l’écosystème Android, Qualcomm, l’un des principaux fabricants de puces, avait déjà évoqué cette situation. Tout en admettant le problème, celui-ci avait tenté de rassurer il y a quelques jours.

« Le marché a la capacité de répondre plus rapidement à certains nœuds plus anciens qu’aux nœuds plus récents, donc, en fonction du produit, vous serez peut-être en mesure d’obtenir des améliorations », avait indiqué le CEO de Qualcomm, Steve Mollenkopf.

Et visiblement, le principal fournisseur d’Apple Foxconn, fait aussi face à une pénurie de composants. Comme le rapporte The Verge, qui relaie une info du média asiatique Nikkei, Foxconn aurait récemment indiqué qu’il commence à subir les conséquences de la pénurie.

La pénurie pourrait également impact la production de l’iPhone

« L’offre [au cours des] deux premiers mois de ce trimestre était toujours correcte, car nos clients sont tous très importants, mais nous avons commencé à voir des changements se produire ce mois-ci », aurait expliqué Young Liu, CEO de Foxconn, lors d’une conférence.

La bonne nouvelle, c’est que l’impact de cette pénurie de composants serait assez limité, puisque seulement 10 % des commandes de Foxconn pourraient ne pas être honorées. Cependant cela pourrait déjà avoir un impact sur les clients de l’entreprise. La mauvaise nouvelle, c’est qu’un retour à la normale ne serait possible qu’au second trimestre 2022.

On notera par ailleurs que les problèmes d’approvisionnement de Foxconn ne vont pas seulement impacter Apple. Si cette entreprise est le principal fournisseur de la firme de Cupertino, elle travaille également avec d’autres marques comme Google, Microsoft ou encore HP.

Xiaomi avait déjà tiré la sonnette d’alarme, et n’exclut pas d’augmenter certains prix (à cause de coûts supplémentaires causés par la pénurie)

En tout cas, de nombreux acteurs du marché des smartphones se sont déjà exprimés au sujet de la pénurie de semiconducteurs. Lu Weibing, le vice-président de Xiaomi, avait déclaré : « Ce n’est pas une pénurie, c’est une pénurie extrême. » Et aujourd’hui, à cause de cette pénurie qui entraine des hausses de coûts, Xiaomi n’exclut pas d’augmenter les prix de certains de ses produits afin compenser ces coûts supplémentaires.

De son côté, Samsung pourrait annuler le prochain Galaxy Note

De son côté, Samsung a déjà prévenu ses investisseurs. « Il existe un grave déséquilibre entre l’offre et la demande de puces dans le secteur informatique à l’échelle mondiale », avait déclaré le patron de la division mobile de Samsung, d’après un article de Bloomberg. « Malgré l’environnement difficile, nos chefs d’entreprise rencontrent des partenaires à l’étranger pour résoudre ces problèmes. Il est difficile de dire que le problème de pénurie a été résolu à 100%. » Cette situation pourrait même amener Samsung à ne pas sortir de nouveaux smartphones Galaxy Note cette année (mais sans abandonner cette gamme).

Leave a Reply

%d bloggers like this: