La Chine se voit comme l’eldorado de la 5G et le fait savoir. Les responsables du régime chinois ont ainsi indiqué s’attendre à ce que le parc d’appareils chinois compatibles en 5G augmente rapidement dans le pays – le plus grand marché mondial des smartphones, au cours des cinq prochaines années – selon les prévisions du groupe de réflexion soutenu par le gouvernement CCID Consulting.

 

En Chine, le taux de pénétration des téléphones mobiles 5G atteindra ainsi 2% en 2020, 30% en 2022 et 75% en 2024 et le pays comptera plus d’un milliard de téléphones mobiles 5G d’ici là, selon une étude du CCID Consulting rapportée par les médias chinois.

Un poids qui ne doit rien au hasard. Pékin devrait en effet s’imposer comme le premier pays d’Asie en matière de dépenses technologiques en 2019, avec des dépenses estimées à 256 milliards de dollars et 273 milliards de dollars en 2020.

Des investissements particulièrement orientés vers la 5G, dans lequel Pékin entend s’imposer comme un champion mondial alors que les investissements du pays dans la 5G représentent 57 % de ses dépenses technologiques globales. Un volume de dépense qui a permis à la Chine de dépasser les États-Unis de 24 milliards de dollars dans la 5G depuis 2015, comme le rapportait l’institut Forrester au mois de mars dernier.

Un pic d’investissement à 29,3 milliards d’euros en 2023

L’investissement 5G en Chine devrait passer de 17,56 milliards de yuans (2,2 milliards d’euros) en 2019 à un sommet de 229,17 milliards de yuans en 2023 (soit 29,3 milliards d’euros), selon le CCID Consulting. Le think tank estime toutefois que les investissements chinois dans la 5G commenceront à diminuer en 2024 pour atteindre un rythme de croisière de 221,65 milliards de yuans (soit 28,3 milliards d’euros).

Les prévisions de CCID Consulting sur l’industrie 5G en Chine font suite à l’octroi jeudi dernier de licences 5G par le ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information (MIIT) à ses trois plus grandes sociétés de télécommunications China Mobile, China Unicom et China Telecom, et au réseau public China Broadcasting Network, qui marque le début de l’ère 5G en Chine.

Les trois opérateurs de télécommunications principaux du marché chinois prévoient de déployer officiellement des services 5G dans plus de 40 villes cette année, principalement dans des villes de premier et de second rang. China Mobile a déclaré l’année dernière que ses services 5G seraient disponibles dans plus de 40 villes chinoises d’ici fin septembre de cette année. Pékin, Shenzhen, Shanghai, Guangzhou et Chengdu ont été identifiées comme les cinq premières villes chinoises à mener le développement 5G après avoir considéré des indicateurs tels que le soutien à l’industrie urbaine, la planification politique, l’échelle des investissements et le nombre d’entreprises et de talents, selon CCID Consulting.

La décision de la Chine d’émettre des licences 5G en juin était bien en avance sur le calendrier prévu pour le second semestre de cette année, le marché estimant que le pays essaie de soutenir Huawei, un leader du développement 5G qui a été exclu du développement 5G dans plusieurs pays et frappé par une interdiction américaine ces derniers mois. Huawei s’est dit prêt à favoriser l’adoption commerciale de la 5G dans le pays, ayant déjà investi 2 milliards de dollars dans ses efforts de recherche et développement 5G depuis 2009.   

Source : “Beijing expects 1 billion 5G mobile devices in China by 2024