Bien que Windows 10 s’accompagne en natif de l’antivirus Windows Defender, il peut être victime d’une infection. Dans une telle hypothèse quels sont les logiciels les plus performants pour éliminer un virus ?

Les derniers recherches d’AV-Test tentent de répondre à cette question. L’objectif a été de déterminer les outils de sécurité à utiliser afin de supprimer le ou les logiciels malveillants. Les tests se sont déroulés de janvier à décembre 2018 en 4 grandes phases. Un total de 7 suites de protection et 5 outils spéciaux ont été mis sur le banc d’essai dans plus de 830 tests individuels.

L’un des scénarios a été d’installer les suites de protection après une (seule) attaque afin de vérifier si le programme malveillant avait été éliminé avec tous ses composants. Une seconde approche a été d’installer la suite de protection puis de la désactiver. Ensuite, un programme malveillant a été installé puis exécuté.  Enfin, la suite de protection a été réactivée.

Enfin les outils spéciaux ont été utilisés avec des systèmes déjà contaminés.  Il s’agit ici de CD, DVD ou clés USB de récupération épaulés d’un système d’exploitation propre, basé généralement sur Linux.

Windows 10 infecté, les meilleurs outils

Test de longue durée : récupération de Windows après une attaque virale

En ce qui concerne les suites de sécurité trois produits se distinguent. Ils décrochent une première place avec une performance de nettoyage respective de 97,7 pour cent dans 88 cas. Il s’agit des solutions Avast Free Antivirus, Avira Antivirus Pro et Bitdefender Internet Security. Toutes ont entièrement nettoyé 82 systèmes en ne laissant des restes de fichiers inoffensifs que dans 6 cas.

Kaspersky Internet Security décroche également un score de nettoyage de 97,7 % mais le résultat individuel est différent. Deux systèmes ont eu des restes de fichiers dangereux ce qui vient peser dans la note finale.

Le même constat est fait avec Symantec Norton Security. Enfin Windows Defender et Malwarebytes Premium n’ont pas identifié les menaces dans 2 cas sur 88. De plus, Windows Defender n’a pas réussi à correctement nettoyer le système dans un cas contre 2 pour Malwarebyte.

Concernant les outils spéciaux, le bilan est aussi mitigé.  Les solutions Kaspersky Removal et Bitdefender Rescue Disk ont identifié les malwares dans tous les cas testés. Toutefois, dans un cas, les deux outils ne sont pas arrivés à nettoyage correctement le système.

L’outil de Kaspersky signe le meilleur bilan. Il est suivi par Bitdefender.  Enfin l’outil de Microsoft s’est montré utile dans 39 cas sur 44 contre 33 pour la solution Vipre.