Patrick Devedjian, l’homme fort du plan de relance après la crise financière de 2008 – BFMTV.COM

Spread the love
  • Yum

Patrick Devedjian, président du département des Hauts-de-Seine depuis 2007, est mort dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 mars du Covid-19. Cet avocat de profession a eu une vie politique bien remplie Il a été député de la 13e circonscription des Hauts-de-Seine de 1986 à 2017 ainsi que maire d’Antony de 1983 à 2002. En 2004, Patrick Devedjian a été élu conseiller départemental.

L’homme fut également porte-parole du RPR de 1999 à 2001 et secrétaire général de l’UMP de 2007 à 2008 et occupa plusieurs fonctions gouvernementales. En effet, Patrick Devedjian fut ministre délégué chargé des libertés locales de 2002 à 2004. Lors de cette période, très attaché à l’autonomie des collectivités territoriales, il pilota les lois de l’acte II de décentralisation.

Plan de relance de 26 milliards d’euros

Ensuite, en tant que ministre délégué à l’industrie de 2004 à 2005, il œuvra notamment à la libéralisation des télécommunications. Et enfin, en tant que ministre auprès du Premier ministre chargé du Plan de relance de 2008 à 2010, il eu pour mission de redresser l’économie française suite à la crise financière mondiale.Alors que la crise financière pèse sur l’activité économique, le président de la République Nicolas Sarkozy lance un plan de relance de 26 milliards d’euros. Patrick Devedjian est nommé ministre responsable de la mise en œuvre du plan de relance, sous l’autorité directe du Premier ministre François Fillon. Il a pour mission la gestion de l’exécution du plan de relance et des crédits associés, la gestion du plan d’investissements de l’État, la préparation et application de mesures destinées à soutenir l’économie française, la gestion de mesures destinées à la relance du secteur du logement et, enfin, la gestion de mesures à destination des ménages les plus démunis ainsi que de l’emploi.

Féru d’art

Il présida également l’Etablissement public d’aménagement de La Défense (Epad) de 2007 à 2009 et fut président de l’Etablissement public de gestion de La Défense (Defacto) de 2009 à 2018. Il œuvra à la fusion des deux établissements pour créer l’Etablissement public Paris-La Défense, dont il prit la présidence en 2018. Président du Syndicat Paris Métropole et co-président de la Mission de préfiguration de la métropole du Grand Paris de 2014 à 2016, Patrick Devedjian avait engagé une fusion avec le département des Yvelines.

Dans son communiqué, les Hauts-de-Seine rappellent que Patrick Devedjian “fut administrateur du musée du Louvre, vice-président de la Société des Amis du Louvre. Convaincu de l’intérêt de mener une politique culturelle comme instrument de cohésion sociale et d’intégration, il fut notamment à l’initiative de la construction de La Seine Musicale à Boulogne-Billancourt et de Paris-La Défense Arena à Nanterre, et portait le projet de création du Musée du Grand Siècle dans la caserne Sully à Saint-Cloud”. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *