Passer à l’échelle dans la formation des enseignants au numérique, une priorité selon l’Inria

Spread the love
  • Yum

Passer à l'échelle dans la formation des enseignants au numérique, une priorité selon l'Inria

Alors que la transformation numérique est devenue l’un des piliers de la relance, le premier confinement en mars dernier a bousculé le monde de l’éducation, pris entre une double contrainte : éduquer par le numérique, et éduquer au numérique.

L’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique a dévoilé sept recommandations pour accélérer la transformation numérique dans l’éducation. Gérard Giraudon, coordinateur du livre blanc “Education et numérique : défis et jeux”, souligne qu’« il est urgent de considérer la maîtrise des fondamentaux du numérique comme faisant partie de la culture du citoyen du XXIe siècle ».

En mars dernier, quand tous les cours en classe ont basculé dans l’urgence en virtuel, les enseignants ont dû faire avec les moyens du bord pour assurer la continuité pédagogique, usant des ressources numériques qu’ils avaient sous la main. L’Inria suggère de « passer à l’échelle dans la formation des enseignants », afin qu’ils soient en capacité de « s’adapter à un environnement en constante évolution ».

Dans les faits, cela peut se traduire par la création de MOOC dédiés à la formation au numérique des enseignants, ou encore des actions de médiations et le déploiement de projets, à l’image de Class’Code, décrit l’Inria.

publicité

Appel à projets pour cofinancer un socle numérique à l’école

L’Inria insiste aussi sur l’inclusion numérique (accès aux équipements et aux réseaux) dans sa liste de priorités à mettre en œuvre, et recommande de « garantir la portabilité des données personnelles éducatives » ainsi que de développer « l’interopérabilité des solutions logicielles », parallèlement à la création d’un observatoire des EdTechs.

A la faveur du plan de relance national, le ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports, a lancé ce mois-ci un appel à projets visant à cofinancer un socle numérique dans les écoles élémentaires. Ce plan tient en trois actes : équiper les écoles d’un « socle numérique de base », de services et ressources numériques ainsi que d’un accompagnement à la prise en main des matériels, des services et des ressources numériques. Ce plan d’action sera conduit en partenariat par les services académiques, les équipes éducatives et les collectivités.

L’Académie des technologies a elle aussi produit un rapport, en fin d’année dernière, sur le besoin accru de prodiguer un enseignement tourné vers la science et la technologie dès l’école primaire. Les auteurs du rapport considèrent que les professeurs des écoles, dans l’ensemble, ne sont pas « suffisamment préparés pour assurer en confiance ces enseignements », puisqu’ils sont « majoritairement issus d’une formation non scientifique ».

Leave a Reply

%d bloggers like this: