POLICE – Une jeune fonctionnaire de police a été tuée par l’un de ses collègues ce dimanche. L’homme, adjoint de sécurité, manipulait son arme alors qu’il était dans les locaux de la police judiciaire.
Une policière de 25 ans est morte d’une balle dans la tête ce dimanche 10 mars dans le 17ème arrondissement. Le suspect est l’un de ses collègues, placé en garde à vue. Selon les premiers éléments, il s’agirait d’un accident.

La piste de l’accident privilégiée

La gardienne de la paix était alors en poste au 36, rue du Bastion. C’est là que se trouve le nouveau siège de la police judiciaire parisienne, dans le nord de la capitale.

Selon les premières constations, c’est l’un de ses propres collègues, un adjoint de sécurité, qui l’aurait mortellement touchée alors qu’il s’amusait avec une arme. Il aurait tiré accidentellement sur la jeune femme, la blessant mortellement à la tête. Le suspect a été placé en garde à vue. Selon une source syndicale citée par l’AFP, il s’agirait d’un tir accidentel. Le parquet de Paris a saisi l’Inspection générale de la Police nationale (IGPN) pour déterminer les circonstances du drame.

Le procureur de la République de Paris et le patron de la police judiciaire étaient sur place dimanche soir, selon des informations de nos confrères du Parisien.