2019 sera une année historique pour les familles Parisiennes. En plein débat sur le pouvoir d’achat des Français, la maire (PS) de Paris, Anne Hidalgo annoncera ce jeudi midi lors de ses traditionnels vœux aux élus une série de mesures de gratuité partielle pour les transports en communs en Ile-de-France avec une proposition phare : la gratuité pour les enfants de 4 à 11 ans. Elles seront mises en œuvre dès le mois de septembre moyennant un coût financier de 15 M€ par an par la Ville (5 M€ en 2019).

LIRE AUSSI >«La gratuité, ça se paye», dit-on chez Valérie Pécresse

Ces propositions (24 au total) figurent dans un rapport de plus de 300 pages consacré à la mobilité dans le Grand Paris que la maire de Paris a commandé en mars dernier à trois de ses adjoints, Emmanuel Grégoire (son bras droit et 1er adjoint), Christophe Najdovski (transports) et Jean-Louis Missika (urbanisme). Alors qu’elle était empêtrée dans la crise de Vélib’, l’édile Parisienne avait chargé ces élus de premier plan d’étudier différents scénarios de gratuité totale ou partielle. La maire de Paris a présenté les conclusions de ce rapport aux présidents de groupe de sa majorité mercredi soir avant de les dévoiler ce jeudi matin devant l’ensemble des élus Parisiens.

Gratuité pour les enfants jusqu’à 11 ans

Jusqu’à présent, seuls les 0-4 ans étaient exonérés dans les transports en communs. A la prochaine rentrée scolaire, la mesure sera étendue à tous les 4-11 ans. Un gain de pouvoir d’achat en perspective pour les familles Parisienne et un encouragement à emprunter les transports en communs plutôt que la voiture pour se déplacer. Cette proposition a été portée au Conseil de Paris par les communistes.

Gratuité pour les enfants handicapés

Les adultes handicapés bénéficient depuis 2018 du passe Navigo gratuit mais pas les plus jeunes. Face à cette anomalie, les écologistes avaient réclamé en vain une extension de la gratuité aux enfants handicapés. Anne Hidalgo a fini par se ranger à leur avis. La mesure sera appliquée au moins de 20 ans.

Les adolescents ne seront pas oubliés

La Ville prendra en charge 50 % de la Carte Imagine’R pour les collégiens et les lycéens en complément de l’aide octroyée par la région.

Vélib’ gratuit pour les 14-18 ans

Parallèlement à ces mesures, Anne Hidalgo souhaite également mettre en place la gratuité du réseau de vélos en libre-service Vélib’ les 14-18 ans.

Un projet de gratuité pour les plus démunis

La dernière grande proposition qui relève davantage d’un vœu : la maire de Paris promet de faire du lobbying auprès d’Ile-de-France Mobilités (géré par la LR Valérie Pécresse) pour que la gratuité des transports en communs soit étendue à tous ceux qui gagnent moins d’1,5 fois le smic. Dans une interview accordée à Libération, la maire de Paris en profite pour demander le transfert d’une partie des compétences du transport de la région à la Métropole du Grand Paris.