Paris: découvrez à quoi pourraient ressembler les Champs-Élysées en 2030 – BFMTV.COM

Spread the love
  • Yum

C’est l’une des avenues les plus célèbres du monde et pourtant, les Champs-Élysées sont boudés par les Parisiens. Pour leur donner envie de revenir un projet d’urbanisme qui pourrait radicalement changer le visage de l’avenue est dévoilé ce jeudi, dans le cadre d’une exposition gratuite au Pavillon de l’Arsenal, baptisée “Champs-Élysées histoire & perspectives”.

Après un an de travail, Philippe Chiambaretta, architecte et fondateur de l’agence PCA-STREAM choisi pour mener ce projet à l’initiative du Comité des Champs-Élysées, propose un plan ambitieux.

“La ville était vue comme une machine. Aujourd’hui il faut la revoir comme un métabolisme”, explique l’architecte.

champs Elysées 2030_5©PCA-STREAM.jpg.png

Philippe Chiambaretta propose notamment réduire de moitié la surface réservée à l’automobile, avec le passage d’une deux fois quatre voies à deux fois deux voies. Pour remplacer les pavés, un revêtement silencieux serait installé.

Tripler les surfaces végétalisées

Sur la place de l’Étoile, le projet prévoit aussi de réduit le nombre de voies circulées de 11 à 7 tandis de larges surfaces de traversées piétonnes verraient le jour sur la place de la Concorde.

L’architecte compte également végétaliser l’avenue avec 1132 arbres et une voûte végétale sur le haut de l’avenue. Au total, les espaces végétalisés en comptant les Champs-Elysées et les places de l’Etoile et de la Concorde passeraient de 32.000 à 95.000 mètres carrés. 

champsElysées 2030_4 ©PCA-STREAM.jpg
champsElysées 2030_2 ©PCA-STREAM.jpg

Les Jardins des Champs-Élysées serait prolongés par un grand “Parc Central” en les raccordant avec le Cours de la Reine pour aller jusqu’à la Seine et le Port des Champs-Élysées.

Trop touristique, trop bruyant

Selon une étude réalisée pour cette exposition qui se tient jusqu’au 10 mai au, les Champs-Élysées sont devenus la chasse gardée des touristes. Si l’artère mythique de Paris est fréquentée par 100.000 piétons par jour, seulement 5% d’entre eux viennent de la Ville Lumière (en excluant notamment les personnes qui travaillent dans le quartier).

Conséquence: 71% des habitants du Grand Paris trouvent le lieu trop touristique, 26% trop bruyant, 10% stressant et dangereux. “Stressant et dangereux, c’est surtout lié à la bagnole”, souligne d’ailleurs Philippe Chiambaretta.

champsElysées 2030_3©PCA-STREAM.jpg

Une consultation en ligne

Les acteurs du projet veulent recueillir l’avis du public. Dans ce cadre, le Comité des Champs-Élysées lance au même moment une grande consultation en ligne (champs-elysees.make.org). Les visiteurs de l’exposition, mais aussi les Parisiens et Franciliens, pourront voter pour les initiatives qui leur tiennent le plus à cœur, et soumettre leurs propres projets. Les internautes voteront ensuite pour leurs propositions préférées afin de “réenchanter” l’avenue.

Les résultats de la consultation seront rendus publics en mai 2020 et feront l’objet d’une présentation aux pouvoirs publics (Etat et Ville de Paris). Le Comité des Champs-Élysées espère que les décideurs publics s’empareront du projet “pour procéder à une rénovation ambitieuse de l’avenue”. 

Le Comité des Champs-Elysées envisage un partenariat public-privé pour réaliser ce projet, au budget estimé à 150 millions d’euros

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *