Oubliez l’HomePod, la prochaine enceinte Apple devrait avoir un écran

Spread the love
  • Yum

À l’instar d’Amazon ou de Google, Apple propose des enceintes connectées, les HomePod. Mais pour le moment, force est de constater que la firme de Cupertino ne brille pas sur ce marché.

En 2020, malgré les ventes qui n’étaient pas particulièrement bonnes pour l’HomePod, Apple a décidé de lancer un nouveau modèle appelé HomePod mini. Comme son nom le suggère, il s’agit d’une enceinte plus petite, mais qui coûte aussi moins cher. D’autre part, afin d’attirer plus de clients, la firme a ajouté de nouvelles fonctionnalités domotiques.

Le lancement de l’HomePod mini a surtout signalé qu’Apple n’a pas abandonné le marché des enceintes connectées, même s’il est largement devancé par Google et Amazon. Et par ailleurs, celui-ci préparerait déjà ses prochains produits.

C’est en tout cas ce qui est révélé par un article du journaliste Mark Gurman de Bloomberg, dont les informations sont généralement très fiables. D’après celui-ci, Apple travaillerait actuellement sur deux produits fonctionnant avec des écrans.

Le premier combinerait les fonctionnalités de l’Apple TV avec celles de l’enceinte HomePod, et qui serait doté d’une caméra pour les appels en visio. En substance, le produit permettrait à l’utilisateur de consommer du multimédia comme il le ferait sur une Apple TV, tout en intégrant Siri pour les fonctions de l’HomePod.

Un autre produit, plus haut de gamme, est décrit comme une enceinte équipée d’un écran tactile, et qui se positionnerait comme un concurrent des enceintes Nest Hub de Google ou Echo Show d’Amazon. En substance, il s’agirait d’un mélange d’HomePod et d’iPad, qui pourrait aussi utiliser un système motorisé pour que l’écran se positionne toujours face à l’utilisateur lorsque celui-ci se déplace.

Ces produits pourraient permettre à Apple d’être plus compétitif. Mais pour le moment, d’après Mark Gurman, il s’agit encore de projets à des stades initiaux. Et il est possible qu’Apple n’en retienne aucun.

Par ailleurs, ces nouveaux produits ne permettraient pas seulement à Apple de gagner des parts de marchés dans le domaine de la maison connectée. En proposant une gamme de produits plus enrichie, la firme de Cupertino pourrait également inciter plus d’entreprises à prendre en charge HomeKit : le framework d’Apple qui permet de contrôler des appareils connectés tiers avec les produits de la marque à la pomme.

Un marché qui devrait connaitre une croissance à deux chiffres en 2021

Pour le moment, ces informations sont encore à considérer avec une extrême prudence. Mais en tout cas, Apple à tout intérêt à muscler son offre. En effet, cette année, les consommateurs devraient se ruer vers les produits pour la maison connectée.

D’après une publication d’IDC au mois de mars, après une hausse de 4,5 % des expéditions en 2020, cette catégorie de produits devrait connaitre une croissance à deux chiffres (12,2 %) en 2021.

« Les ventes d’appareils pour la maison intelligente sont restées assez résilientes pendant la pandémie mondiale de Covid-19 », a déclaré Adam Wright, analyste principal de recherche. « Le marché a été confronté à certains défis en 2020, résultant d’un chômage élevé, d’une reprise économique inégale et de mesures de confinement, entre autres facteurs. Mais néanmoins, 2020 a vu une croissance positive d’une année à l’autre dans toutes les catégories d’appareils. »

D’après cet analyste, au lieu de dépenser en vacances et en sorties, les gens ont investi dans des appareils intelligents qui améliorent leurs conforts chez eux. « […] nous avons vu que les appareils domestiques intelligents comme les dongles de streaming, les haut-parleurs intelligents, les appareils de sécurité, les lumières intelligentes et autres ont affiché de bonnes performances au cours de l’année écoulée », indique celui-ci.

Leave a Reply

%d bloggers like this: